Société

Le sapin de Noël de l'Elysée est arrivé à Paris par la Seine

Par Marion Chantreau, France Bleu Paris samedi 10 décembre 2016 à 18:59

Le sapin de Noël de l'Elysée est arrivé par la Seine, samedi 10 décembre à Paris
Le sapin de Noël de l'Elysée est arrivé par la Seine, samedi 10 décembre à Paris © Radio France - Marion Chantreau

Le sapin de Noël de l'Elysée, un Nordmann de onze mètres de haut cultivé dans le Morvan, est arrivé samedi à Paris par voie fluviale. L'arbre a été acheminé à bord d'une péniche depuis le port d'Auxerre. Il sera inauguré lundi dans la cour du palais présidentiel.

Le sapin de Noël de l'Elysée est arrivé samedi 10 décembre à Paris, au port des Champs-Elysées, près du pont Alexandre III. Cultivé dans le massif du Morvan, dans la Nièvre, l'arbre a été acheminé par voie fluviale depuis le port d'Auxerre. Après quatre jours de transport à fond de cale dans une péniche, le voilà à bon port.

Un parcours de 213 km sur l'Yonne et la Seine

Le sapin qui va décorer l'Elysée a traversé 34 écluses, quatre départements. Il a navigué sur une péniche de 38,5 mètres de long et 5 mètres de large. Un convoi fluvial à bord duquel on a également transporté 100 tonnes de sable. Alain Monteil, directeur du Bassin de la Seine pour Voies navigables de France, explique pourquoi ce mode de transport est plus écologique que par voie terrestre : " il y a deux à quatre fois moins de carburant consommé par tonne transportée, et donc deux à quatre fois moins d'empreinte carbone."

Le sapin est déchargé de la péniche à l'aide d'une grue et déposé sur le quai des Champs-Elysées  - Radio France
Le sapin est déchargé de la péniche à l'aide d'une grue et déposé sur le quai des Champs-Elysées © Radio France - Marion Chantreau

Un Nordmann de 11mètres

Le sapin qui ornera la cour du palais présidentiel pendant près d'un mois est un Nordmann de 11mètres de haut qui pèse deux tonnes et mesure plus de quatre mètres d'envergure. Cette variété de sapin est réputée pour conserver plus longtemps ses aiguilles. Il a été planté il y a 22 ans dans le Morvan, à plus de 600 mètres d'altitude par Jean-Christophe Bonoron, et coupé le 22 novembre dernier. Le Morvan produit un quart des sapins de Noël français.

Quand on les coupe on a un petit pincement au cœur. Je me souviens d'avoir planté cet arbre il y a 22 ans. Je suis fier aujourd'hui, c'est une récompense de le voir ici.

Du rouge pour la décoration cette année

La Présidence de la République a choisi la couleur rouge cette année pour décorer l'arbre de Noël. Deux kilomètres de guirlandes électriques seront installés dans le week-end avec des ampoules à LED basse consommation, 4000 objets de décoration recyclables. C'est l'entreprise de François Dégroni Green Deco qui s'en charge :

Il faut monter à 11 mètres de hauteur dans des nacelles pour décorer le sapin. On va jouer sur les matières, les brillants, les pailletés, avec des matériaux résistants à la pluie, au froid, au vent.

Dans un mois, les décorations seront démontées pour être recyclées. Le sapin sera broyé et composté et le compost mis à la disposition des jardiniers de l'Elysée.

Le reportage de Marion Chantreau