Société

Le Secours populaire du Val-d'Oise offre une journée à la Tour Eiffel aux réfugiés

Par Victor Matet, France Bleu Paris Région et France Bleu dimanche 11 octobre 2015 à 10:42

- Victor Matet

180 réfugiés du Val-d'Oise étaient réunis au pied de la Tour Eiffel samedi après-midi à l'initiative du Secours populaire du département. Ces Syriens, Irakiens et Kurdes sont arrivés en France il y a un mois.

Ce sont quelques familles, mais souvent des hommes seuls, accueillis depuis plus de trois semaines à Cergy-Pontoise ou bien Montmorency. Quand on leur demande si les conditions de vie sont bonnes, les mêmes mots reviennent, en français : "Oui, parfait."

Il faut dire que pique-niquer au soleil sous la Tour Eiffel, personne ne l'aurait imaginé il y a peu. Et certainement pas Safouan. Ce père de famille syrien aux larges épaules et à l'épaisse moustache a tout quitté il y a un an pour rejoindre le Liban. Il était alors directeur d'une agence automobile. Il espère maintenant faire venir ses deux filles en France. C'est pour elles qu'il se bat. 

Safouan espère faire venir ses filles en France. - Aucun(e)
Safouan espère faire venir ses filles en France. - Victor Matet

Reda lui est né à Bagdad en Irak il y a 30 ans. Il a mis un mois pour arriver dans le Val d'Oise. Trajet classique : Turquie, Grèce, Macédoine, Serbie, Hongrie, Autriche, Allemagne. Comme des miliers de migrants, il a déboursé plus de 3 000 dollars pour traverser  la mer..sur un canot pneumatique. Aujourd'hui, Reda n'a qu'un rêve : faire venir sa famille et redémarrer une nouvelle vie. En Irak, il était chauffeur de taxis.

UN réfugié syrien en compagnie de bénévoles du Secours populaire  - Aucun(e)
UN réfugié syrien en compagnie de bénévoles du Secours populaire - Victor Matet

En attendant de connaitre les rues de Paris, il continue, comme les autres d'espérer. Le secours populaire leur fournit des vêtements et un peu de nourriture. Une autre association, elle, s'occupe de leur apprendre le français.