Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Le secrétaire d'État au numérique Mounir Mahjoubi à la rencontre de gilets jaunes des Bouches-du-Rhône

-
Par , France Bleu Provence

Le secrétaire d'État au numérique est venu rencontrer des gilets jaunes ce jeudi pour écouter leurs revendications. Il s'est rendu à la permanence du député LREM Jean-Marc Zulesi à Salon-de-Provence, puis à la mairie de la Fare-les-Oliviers et enfin dans un bar à Marseille.

Le secrétaire d'état au numérique est venu rencontrer des gilets jaunes à la maire de la Fare les Oliviers
Le secrétaire d'état au numérique est venu rencontrer des gilets jaunes à la maire de la Fare les Oliviers © Radio France - Emilie Briffod

La Fare-les-Oliviers, France

Le secrétaire d'État au numérique a passé sa journée dans les Bouches-du-Rhône pour rencontrer des gilets jaunes. Mounir Mahjoubi a notamment passé 1h30 à la mairie de la Fare-les-oliviers où il a échangé avec une vingtaine de gilets jaunes du département. Le secrétaire d'État a longuement écouté les revendications des gilets jaunes venus parler du pouvoir d'achat, des retraites, de la hausse des taxes ou encore des questions de santé et de précarité. 

L"es revendications sont simples, mais pas les solutions." Mounir Mahjoubi

Mounir Mahjoubi a lancé le grand débat national qui va avoir lieu partout en France pendant les deux mois à venir.  Des  réunions vont avoir lieu en mairie autour de différentes problématiques pour tenter d'apporter des réponses concrètes à la crise des gilets jaunes. "Nous avons deux mois pour faire bouger les choses", a déclaré le secrétaire d'État. 

"Nous ne lâcherons rien." Un gilet jaune présent à la réunion

Les gilets jaunes présents ont apprécié cet échange avec un membre du gouvernement et espèrent maintenant du concret. "J'attends avec impatience la première réunion où vont pouvoir s’exprimer les gilets jaunes", a déclaré Edwige, gilet jaune à Berre-l'Étang, à l'issue de la rencontre. De son côté, Alain est plus sceptique : "Je crains que ces réunions n'aboutissent à rien. Ils ne nous proposeront pas plus qu'aujourd'hui". 

Tous les gilets jaunes présents à la réunion affirment rester déterminés et mobilisés.

Le secrétaire d'état au numérique a écouté les revendications des gilets jaunes - Radio France
Le secrétaire d'état au numérique a écouté les revendications des gilets jaunes © Radio France - Emilie Briffod