Société

Le service civique a 5 ans, en Dordogne 150 jeunes sont engagés

Par Faouzi Tritah, France Bleu Périgord mercredi 21 octobre 2015 à 8:17

Le service civique a 5 ans
Le service civique a 5 ans © Maxppp

Le service civique fête ses 5 ans. En Dordogne, 150 jeunes sont engagés dans une mission de service civique. Un chiffre en hausse de 50% par rapport à 2014

Le service civique souffle ses 5 bougies ! Le service civique volontaire est destiné aux jeunes entre 16 et 25 ans peu importe le niveau de diplôme ou la qualification.Il s'agit pour ces jeunes d'un engagement volontaire de 6 à 12 mois mais qui dure en général 8 mois. 

Cette mission peut s'effectuer dans 9 domaines dans une association une collectivité locale ou une entreprise (culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d'urgence en cas de crise, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité, sport). C'est payé entre 467,34 euros 680,15 euros par mois selon les situations. Le but est de vivre une expérience humaine et ou professionnelle qui sera bénéfique pour son futur travail ou son parcours personnel. 

"Il y a plus de demande que d'offres!" Christophe BAY préfet de la Dordogne

Des jeunes au profil très différent 

Plus de la moitié de ces jeunes ont soit le bac ou le niveau lycée. Un quart a fait des études supérieures et les autres ont arrêté l’école au niveau collège ou après un CAP ou BEP. Que recherchent ces jeunes ? Souvent, une première expérience professionnelle : exemple une périgourdine de 23 ans qui après une mission dans une maison de retraite à Bergerac prépare un concours dans le médico-social. Autre cas de figure,  l'élaboration d'un projet de a à z : un autre Périgourdin a par exemple passé 6 mois à Ouagadougou au Burkina Faso avant d'intégrer un diplôme qualifiant dans le domaine de la coopération et de la solidarité internationale à Angers.

Enfin et c'est une réalité, d'autres jeunes intègrent le service civique faute de mieux, mais ce n'est pas un mal une expérience dans le milieu associatif ou dans une collectivité permet souvent de reprendre confiance en soi, surtout si l'on a des responsabilités, d'autant plus qu'un tuteur est chargé dans la structure de réfléchir à un futur projet professionnel avec le volontaire

►►► Tout savoir sur le service civique