Société

Le service civique séduit de plus en plus de jeunes Vauclusiens

Par Anne Domece, France Bleu Vaucluse vendredi 13 janvier 2017 à 10:10

De plus en plus de jeunes sont séduits par le service civique
De plus en plus de jeunes sont séduits par le service civique © Maxppp - .

Une nouvelle campagne de promotion du service civique est lancée ce lundi, pour inciter les jeunes à s'engager - et surtout pour inciter les associations et les collectivités à accueillir des volontaires. Depuis la création du dispositif, 200.000 jeunes ont effectué un service civique.

"Merci!" : c'est un mot simple qui barre les affiches vantant le service civique. A partir de lundi, une grande campagne de pub sera lancée dans la presse, à la télé et dans les cinémas pour inciter les jeunes de 18 à 25 ans à s'engager, mais aussi (et surtout) pour inciter les associations, les collectivités et les établissements publics à accueillir des "services civiques" dans leurs rangs.

Depuis la création du dispositif, il y a sept ans, le nombre de volontaires ne cesse d'augmenter. Il est passé de 35.000 en 2014 à 100.000 en 2016. Sans doute l'effet Charlie : les attentats de 2015 ont renforcé le désir de s'engager et la volonté de cohésion sociale.

"La priorité, aujourd'hui, est donc de trouver des organismes près à accueillir ces jeunes", souligne Yannick Blanc, Haut-Commissaire à l'engagement civique et président de l'Agence nationale du service civique :

Le site de l'Agence rassemble aujourd'hui 200.000 candidatures, c'est quatre fois plus que de missions proposées. Il faut inciter les associations et les collectivités à entrer dans le dispositif, pour profiter de l'énergie et de l'imagination des jeunes (Yannick Blanc)

Yannick Blanc, ancien préfet de Vaucluse, est aujourd'hui président de l'Agence nationale du service civique

Yannick Blanc - Maxppp
Yannick Blanc © Maxppp - .

Le service civique s'adresse aux jeunes âgés de 18 à 25 ans, qui arrivent à une période charnière de leur vie (réorientation, recherche d'emploi, disponibilité). Il leur permet de s'engager auprès d'une structure pour une durée de six mois à un an, et d'effectuer une mission d'intérêt général.

Les jeunes sont rémunérés à hauteur de 577 euros (100 euros sont payés par la structure d'accueil, le reste est financé par l'Agence nationale du service civique).

L'engagement est essentiel

Mélanie attend de passer le concours à l'école de police, elle effectue en ce moment un service civique de huit mois au sein du Secours Populaire de Vaucluse. Elle est ravie de son expérience :

Je suis accompagnatrice de bénévoles. Ma mission est très vaste, j'apprends beaucoup. C'est important pour moi de m'engager, de m'ouvrir aux autres. Beaucoup de jeunes pensent comme moi aujourd'hui : il faut s'investir (Mélanie)

Mélanie

Le service civique représente une belle expérience pour les jeunes... et une opportunité pour les organismes d'accueil, qui profitent de la volonté et de l'énergie des 18-25 ans. Roland Davau, le directeur de l'Office Municipal des Sports de Carpentras en est persuadé. l'OMS accueille 26 jeunes en service civique :

Ce ne sont pas des employés, ce sont des bras et des cerveaux. Ils apportent beaucoup d'énergie aux structures d'accueil. Mais c'est du donnant-donnant. Il faut que les organismes les accompagnent dans leur projet d'avenir, pour qu'ils puissent rebondir après le service civique (Roland Davau)

Roland Davau

Rebondir après le service civique, ça ne marche pas à tous les coups. Kaoitar a effectué l'an dernier un service civique de huit mois au sein d'une association caritative avignonnaise. Elle a achevé cette période en juin 2016 et depuis, elle se retrouve sur le carreau :

Les employeurs potentiels ne considèrent pas le service civique comme une véritable expérience en milieu professionnel, mais plutôt comme un stage. C'est très dur de le valoriser. Aujourd'hui, je repars de zéro (Kaoitar)

Kaoitar suit aujourd'hui une formation pour rebondir

L'Agence nationale du service civique s'emploie aujourd'hui à changer la donne. La nouvelle campagne de publicité lancée lundi y contribuera peut-être.

Si vous êtes intéressé par le service civique, vous trouverez toutes les informations sur le site service-civique.gouv.fr .