Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le service des objets trouvés de Nice enregistre un pic d’activité l’été

mercredi 25 juillet 2018 à 7:15 Par Justine Leclercq, France Bleu Azur

Près de 5.000 objets sont récupérés à Nice l’été par le service municipal. Des objets oubliés sur la plage, dans les magasins et pour beaucoup, à l’aéroport Nice Côte d’Azur.

Clefs perdues à Nice au service des "objets trouvés"
Clefs perdues à Nice au service des "objets trouvés" © Radio France - Justine Leclercq

Nice, France

L’été est une période de forte activité pour le service municipal des objets trouvés de Nice situé derrière la gare au 42 rue Dabray. Près de 5.000 objets sont récupérés entre juin et août sur les 12.000 objets collectés toute l’année à Nice, souligne le chef de service José Giacobi. Lunettes, chapeaux, clefs, sacs, papiers d’identité, vélos sont fréquemment perdus. Des objets plus insolites sont aussi parfois rapportés : récemment, un souffleur pour nettoyer les trottoirs a été retrouvé, raconte le chef de service. José Jacobi a pu identifier le propriétaire grâce au numéro de série de l’outil. Des poussettes sont aussi perdues, des sièges auto pour enfants, des ordinateurs et même de l’argent.

Beaucoup d'objets perdus à l’aéroport de Nice

La plupart des objets sont perdus à l’aéroport de Nice. Le service des objets trouvés y passe trois fois par mois l’été et récolte à chaque fois près de 1.000 objets. Les autres biens sont souvent oubliés dans les bus, les trains ou les magasins. 

Chaque mois, le service municipal restitue près de 250 objets à leurs propriétaires. Il ne faut pas hésiter à contacter à plusieurs reprises par mail ou par téléphone les "objets trouvés de Nice " insiste le chef de service José Giacobi. "Il arrive souvent que les gens retrouvent leurs affaires 10 voir 15 jours après les avoir perdues" explique-t-il.

Des objets gardés de un à six mois

Les objets perdus sont stockés dans trois pièces. Les biens estimés à moins de 50 euros sont gardés un mois. Ils sont ensuite donnés à des associations, surtout les vêtements, ou détruits. Les objets perdus dont la valeur est supérieure à 50 euros sont conservés six mois. Ensuite, ils peuvent être récupérés par les services de l’État pour être revendus aux enchères ou récupérés par une entreprise privée qui les revend aussi.