Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le sport en prison, "c'est le seul moyen pour s'évader"

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

La maison d'arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone, près de Montpellier a participé au projet national "Sentez-vous sport" initié par le ministère des Sports. Pendant deux jours, jeudi et vendredi, les détenus ont pu pratiquer ou découvrir des activités : cross-fit, panna foot et pétanque. Reportage.

Des détenus jouent au Panna foot, un face à face minuté sur un micro-terrain
Des détenus jouent au Panna foot, un face à face minuté sur un micro-terrain - Centre pénitentiaire Villeneuve-les-Maguelone

Il faut emprunter toute une série de couloirs avant de se retrouver à l'air libre, sous le soleil. La séance commence avec un échauffement sur un grand terrain, au pied des bâtiments de la prison. Un petit footing dirigé Sofiane Alkhaliki, éducateur au Montpellier-Petit-Bard-Athlétique. La consigne ? Être "capable de tchatcher avec son voisin tout en courant proprement", de quoi préparer au parcours de cross-fit, dans le gymnase en contrebas. Les choses sérieuses commencent...

Pour ces gens-là qui se sont égarés à un moment de leur vie sans être de mauvais gars, c'est l'occasion de se recentrer sur des valeurs communes : le respect des règles, le don de soi et puis l'envie de se dépasser de manière collective. (Sofiane Alkhaliki)

Burpees, marche du fermier, box jump, kettlebell, au total 10 ateliers à faire le plus rapidement possible. Les 15 détenus passent chacun leur tour et le temps à battre est de 3mn 21 sec. "On a l'esprit de compétition, on lâche rien. De voir l'autre qui a fait un temps, toi t'essayes de faire mieux. Comme dehors, c'est bon pour la santé et c'est bon pour la tête" fait valoir Azil, 30 ans. Au-delà du dépassement de soi, Abderrahmane, 28 ans, y voit aussi un moyen de s'évader : "Comme on est enfermé à peu près 22 heures sur 24, une après-midi de sport, c'est un souffle!" 

Il n'est pas le seul à penser ça et d'ailleurs Mickael Escolano, un des quatre moniteurs de sport du centre pénitentiaire, peut en témoigner : "Effectivement on a une grosse adhésion de la population carcérale, ça sort de l'ordinaire. Après, ce n'est pas tout le monde qui peut y accéder, c'est souvent lié à leur comportement et à leur parcours en détention". En règle générale, chaque détenu peut faire quatre heures de sport par semaine.

Reportage 1 version sonore

Reportage 2 version sonore

  • Prison
Choix de la station

À venir dansDanssecondess