Société

Le stationnement payant souffle sa première bougie dans le quartier Hauts-Pavé - Saint-Félix!

Par Sarah Vildeuil, France Bleu Loire Océan mardi 16 août 2016 à 6:00

Le quartier Hauts-Pavés- Saint-Félix est en zone jaune depuis un an.
Le quartier Hauts-Pavés- Saint-Félix est en zone jaune depuis un an. © Radio France - Sarah Vildeuil

Dès ce mardi, il n'est plus possible de se garer gratuitement dans les zones jaunes à Nantes. Le passage devant l'horodateur redevient obligatoire à Malakoff ou encore dans le quartier Hauts-Pavés - Saint-Félix. Il y a un an, le stationnement devenait payant dans plusieurs quartiers de la ville.

La fin des vacances d'été commencent à se faire sentir à Nantes. Depuis ce mardi, les places de parking redeviennent payantes dans les zones jaunes. C'est le cas dans le quartier Hauts-Pavé - Saint-Félix, au nord du centre-ville. Les commerçants et les habitants avaient contesté cette décision municipale. La mesure n'a toujours pas convaincu.

Marilyne travaille dans une école du quartier. L'avantage, c'est qu'elle habite juste à côté.  Elle a sa place de parking au pied de son immeuble. En revanche, elle sait que ses collègues n'ont pas la même chance. "Les gens qui travaillent dans le quartier trouvent inacceptable de ne pas pouvoir se garer sur leur propre lieu de travail, explique Marilyne. Les habitants peuvent payer une taxe à l'année, mais pas les travailleurs.  Il faut qu'ils trouvent d'autres astuces."

C'est le cas de Sarah. Quand le stationnement était gratuit, elle venait tous les jours en voiture. Désormais, c'est terminé. "Je ne vois pas l'intérêt de  venir en voiture pour payer le stationnement alors qu'avant c'était gratuit, c'était simple, regrette Sarah. On se gare assez loin de notre lieu de travail pour finir à pied ou en transport en commun.  On a donc abandonné la voiture."

Des clients plus pressés

Aurore tient un restaurant rue des Hauts-Pavés. Le midi, ses clients sont toujours aussi nombreux car ils peuvent se garer gratuitement jusqu'à 14 heures. Mais Aurore a remarqué qu'ils restent moins longtemps à table.  "Les gens vont manger plus rapidement, sourit Aurore. Ils ne vont pas prendre de digestifs, ce qu'ils faisaient quand le stationnement était gratuit."

Si la fréquentation est toujours aussi bonne le midi, elle a tendance à baisser l'après-midi quand il faut à nouveau payer pour se garer. En zone jaune, le stationnement est payant du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 19h. Il est limité à trois heures. Le prix est de 1,40 euros pour une heure.