Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le stationnement sera finalement gratuit... pendant trois heures à Périgueux

-
Par , France Bleu Périgord

La maire socialiste de Périgueux Delphine Labails a rendu ses arbitrages concernant sa promesse de campagne de rendre le stationnement gratuit en centre ville. Ce sera finalement trois heures gratuites, puis cinq euros du quart d'heure à partir de la quatrième heure

Une voiture stationne en centre ville - illustration
Une voiture stationne en centre ville - illustration © Maxppp - Maxppp

Le premier conseil municipal de rentrée depuis l'élection de la nouvelle municipalité à Périgueux aura lieu ce jeudi soir à 18h. La nouvelle municipalité de gauche va en profiter pour annoncer ses choix en matière de stationnement. C'était une promesse de campagne, la gratuité du stationnement en voirie. Alors ce stationnement sera-t-il vraiment gratuit ? Et bien finalement ce sera un peu plus compliqué que ça.

Vous aurez chaque jour le droit à 3 heures gratuites, durant les horaires réglementés, entre 9h et 19h (gratuit le reste du temps). Il faudra pour en bénéficier prendre un ticket, gratuit donc, à l'horodateur en entrant votre numéro de plaque d'immatriculation. Ensuite, si vous restez plus longtemps, là, cela va faire mal. Ce sera 5 euros du quart d'heure. Et 35 euros le forfait amende.

La mairie assume cette décision, pourtant loin de la gratuité totale. Delphine Labails explique qu'elle a été prise en concertation et en accord avec les commerçants et qu'il s'agit aussi d'éviter les voitures ventouses. "Après avoir échangé avec les commerçants, nous avons arrêté le quantum à trois heures. Pour organiser la rotation des véhicules sur les places de voiries en stationnement réglementé. Trois heures, cela permet de faire ses courses tranquille, d'aller à ses rendez vous médicaux. Et au delà, et bien, le principe, c'est de stationner ailleurs. D'où une tarification progressive, simple, mais avec une fonction de dissuasion pour éviter les véhicules ventouses" dit Delphine Labails.

La maire socialiste est aussi rattrapée par la réalité juridique du contrat de la ville avec la société Indigo qui gère plusieurs parkings. La mairie va être contrainte de rendre à nouveau payant le parking Bugeaud. 

Six mois de test

Il manquera malgré tout toujours 60 places payantes que la ville de Périgueux doit à Indigo. Des terrains vagues qui servent de stationnement sauvage dans Périgueux risquent donc à terme de passer en stationnement payant. Enfin les voitures vont être expulsées de la dalle Francheville transformée temporairement en parking pour des raisons de sécurité. 

Autre conséquence, les zones bleues d'1h30 vont être supprimées. Mais pas celles de 15 minutes, pour les petits achats de proximité. La mairie s'attaquera ensuite l'an prochain, en 2021, à la refonte du stationnement résidentiel, tout en travaillant sur les modes de déplacement alternatifs dit-elle. 

La maire Delphine Labails se donne six mois pour expérimenter ces mesures. Elle ne s'interdit pas de revenir dessus si cela ne marche pas. "L'idée, c'est une mesure au service de l'attractivité commerciale du centre ville. Donc si cela n'a pas d'impact, sur le nombre de personnes qui viennent faire des courses en augmentation dans le centre ville, si cela n'a pas d'effet sur les chiffres d'affaire, c'est une politique qui n'a alors pas vocation à perdurer" dit-elle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess