Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mort de Jacques Chirac

Le syndicat FSU de la Drôme conteste la minute de silence dans les écoles en hommage à Jacques Chirac

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La France rend ce lundi un hommage populaire à l'ancien président de la République, Jacques Chirac. Les enseignants sont invités à respecter une minute de silence dans les classes ce que dénonce le syndicat FSU de la Drôme.

Le syndicat FSU de la Drôme appelle les enseignants à ne pas respecter la minute de silence en hommage à Jacques Chirac.
Le syndicat FSU de la Drôme appelle les enseignants à ne pas respecter la minute de silence en hommage à Jacques Chirac. © Radio France - Julien Mattia

Les enseignants sont invités à respecter ce lundi après-midi une minute de silence dans les établissements scolaires pour rendre hommage à Jacques Chirac, décédé jeudi dernier. Le syndicat FSU de la Drôme conteste cette initiative

Devoir de réserve

À quel Jacques Chirac rend-on hommage ? C'est la question posée par le syndicat enseignant FSU de la Drôme.  Son secrétaire départemental Jean-Louis Mollard, parle d'une commémoration indécente. "Ça nous parait difficile de faire faire une minute de silence. C'est indécent compte tenu de la politique qui a été conduite par Jacques Chirac. On nous demande de nous livrer à un exercice de louanges qui nous pose un certain nombre de problèmes", explique-t-il. 

Le syndicat précise également cette difficulté à rendre hommage à cet ancien président de la République, condamné en justice. Si la FSU dans la Drôme invite à ne pas respecter cette minute de silence, la section ardèchoise laisse les enseignants décider

Cependant, la secrétaire départementale Valérie Benmimoun, ne voit pas l'intérêt de cette commémoration : "Imaginez dire à des enfants en maternelle au réveil de la sieste que nous allons faire une minute de silence en hommage à l'ancien président, cela n'a pas de sens"

Jean-Louis Mollard, délégué drômois du syndicat FSU.

Les enseignants sont également invités à faire un cours sur Jacques Chirac.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess