Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le système Néogend, l'arme numérique incontournable pour les gendarmes du Cher

lundi 6 novembre 2017 à 5:00 Par Pauline Pennanec'h, France Bleu Berry

Les gendarmes du Cher passent à l'ère du numérique : tout comme leurs collègues au niveau national, ils héritent de 300 smartphones et tablettes d'ici fin décembre, pour utiliser le système Néogend, sorte de bureau embarqué pour leur permettre de gagner en rapidité et en efficacité sur le terrain.

Le système Néogend permet de scanner votre pièce d'identité, et de recevoir les informations personnelles de l'individu
Le système Néogend permet de scanner votre pièce d'identité, et de recevoir les informations personnelles de l'individu © Radio France - Pauline Pennanec'h

Bourges, France

Les gendarmes du Cher se mettent au numérique ! En expérimentation depuis 2015, le système Néogend s'étend au niveau national. En tout, 57.000 gendarmes vont être équipés de smartphones et de tablettes d'ici à la fin de l'année. Les gendarmes du Cher vont hériter de 300 tablettes et smartphones, tout comme leurs collègues de l'Indre.

Un bureau embarqué... dans la poche !

C'est le système Néogend, sorte de bureau embarqué, qui permet au gendarme de pratiquement tout faire sur le terrain via un smartphone ou une tablette numérique. Coût pour la gendarmerie nationale : 51 millions d'euros sur trois ans.

Le système avait été expérimenté dans le Nord et en Bourgogne en 2015 : "Ce sont toutes les applications qu'on peut retrouver dans une brigade de gendarmerie. Vous avez cette possibilité de lecture de bande MRZ pour contrôler directement quelqu'un avec la carte d'identité, mais vous avez aussi accès aux fichiers administratifs et judiciaires... C'est vraiment beaucoup plus que quelques applications", explique le colonel Rudy Gaspard, commandant du groupement de gendarmerie départemental du Cher.

L'adjudant Pillet contrôle désormais les automobilistes en à peine 20 minutes, alors qu'un contrôle routier pouvait prendre auparavant jusqu'à 2h30 de temps - Radio France
L'adjudant Pillet contrôle désormais les automobilistes en à peine 20 minutes, alors qu'un contrôle routier pouvait prendre auparavant jusqu'à 2h30 de temps © Radio France - Pauline Pennanec'h

Simplification des procédures

Le système Néogend simplifie les procédures, et permet aux gendarmes de ne pas perdre de temps sur le terrain. Il a aussi un outil très important : l'application "opération tranquillité vacances", qui permet d'orienter les patrouilles. "Quand vous partez en vacances, vous vous inscrivez à la brigade de gendarmerie. C'est intégré au smartphone, et lorsque les gendarmes font une opération, ils repèrent rapidement votre maison, peuvent passer, contrôler, et vous le signaler", explique le colonel Gaspard.

Le capitaine Frédéric Lest, et le colonel Rudy Gaspard, du groupement de gendarmerie départemental du Cher - Radio France
Le capitaine Frédéric Lest, et le colonel Rudy Gaspard, du groupement de gendarmerie départemental du Cher © Radio France - Pauline Pennanec'h

Le téléphone permet aussi la prise de photos sur des scènes d'infraction, pour les envoyer tout de suite. Il y a aussi un cloud (système de partage sur internet) de la gendarmerie. Néogend permettra aussi de diffuser un avis de recherche, et à l'avenir, de procéder à des relevés anthropométriques directement avec le smartphone.

Le système Néogend, l'outil 3.0 des gendarmes du Cher - Reportage