Société

Le taux de pauvreté a légèrement baissé en France en 2013, les inégalités se réduisent

Par Julien Baldacchino, France Bleu mardi 22 septembre 2015 à 14:57

La pauvreté est en hausse chez les retraités (illustration)
La pauvreté est en hausse chez les retraités (illustration) © Max PPP

Selon des chiffres publiés ce mardi par l'Insee, en 2013, la proportion de personnes vivant sous le seuil de pauvreté était de 14% de la population, soit une légère baisse par rapport à l'an passé. Le niveau de vie des plus pauvres a augmenté, une première depuis le début de la crise en 2008.

Le taux de pauvreté en France a légèrement baissé en 2013 : c'est ce qu'a révélé l'Insee ce mardi. Quelque 14% de la population vivait cette année-là sous le seuil de pauvreté, soit une baisse de 0,3 point par rapport à celui de 2012. Ce qui représente environ 8,6 millions de personnes qui bénéficient de moins de 1.000 euros par mois pour vivre (un seuil fixé à 60% du niveau de vie médian de la population).

 Toutefois, l'association ATD Quart Monde tempère ces résultats :

"Il s'agit surtout d'une diminution mathématique. Une baisse de 0,3% ne peut pas se constater sur le terrain, les pauvres n'ont pas du tout vu leur situation changer". 

Moins d'écart entre pauvres et riches

Ce qui est avéré en revanche, c'est une légère diminution des inégalités entre les plus riches et les plus pauvres. En effet, le niveau de vie des 10% les plus pauvres de la population a très légèrement augmenté : il est en moyenne inférieur à 10.730 euros par an, soit +1,1% par rapport à 2012. C'est la première fois que ce niveau de vie repart à la hausse, même très légèrement, depuis le début de la crise économique en 2008.

Inversement, le niveau de vie moyen des plus riches a légèrement diminué, notamment en raison d'une baisse des revenus du patrimoine et des hausses d'impôts. Cela signifie donc que, selon l'Insee, "la réduction des inégalités, amorcée en 2012, s'est accentuée en 2013". Mathématiquement, comme le niveau de vie des plus riches a baissé et que celui des plus pauvres a augmenté, cela signifie que le niveau de vie médian de l'ensemble de la population, lui, n'a quasiment pas bougé : il s'élève à 20.000 euros par an, soit 1.667 euros par mois.  

La pauvreté touche de plus en plus de retraités

Dans le détail, on remarque par contre que chez les retraités, le taux de pauvreté a augmenté, passant de 7,7% en 2012 à 7,9% en 2013. La faute essentiellement à la revalorisation du minimum vieillesse, qui a été moins importante que les années précédentes. 

Chez les enfants par contre, le taux de pauvreté est en recul pour la première fois depuis 2008, en recul de 0,8 point sur un an.