Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le Teich : annulation du permis d'aménager du camping Huttopia, le promoteur et la mairie font appel

mercredi 25 avril 2018 à 19:11 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

En février dernier le tribunal administratif de Bordeaux a annulé le permis d'aménager du camping Huttopia au Teich sur le Bassin d'Arcachon. Le promoteur et la mairie ont décidé de faire appel de cette décision. Le bras de fer avec les écologistes va se poursuivre devant la justice.

Le camping est censé ouvrir dans une zone boisée de 18 hectares
Le camping est censé ouvrir dans une zone boisée de 18 hectares © Radio France - Stéphane Hiscock

Le Teich, France

C'est une polémique peu banale sur le Bassin d'Arcachon. Des écologistes s'opposent à l'ouverture d'un camping "écolo" au Teich sur le Bassin d'Arcachon. Ils ont déposé plusieurs recours devant la justice contre la chaîne d'hôtellerie de plein-air Huttopia, un groupe européen qui propose des campings en pleine nature avec des infrastructures démontables. 

La municipalité du Teich et la préfecture de la Gironde avaient pourtant donné leur feu vert au camping mais le 15 février dernier le tribunal administratif de Bordeaux a annulé le permis d'aménager. En cause notamment selon les juges, un problème de PLU. Huttopia et la mairie du Teich contestent l'interprétation du tribunal et ils viennent de faire appel de cette décision. 

Ces khmers vert n'ont rien compris.  Le camping va protéger les 18 hectares de la forêt. On a affaire à des "bobos" du Pyla et du Cap Ferret qui ne veulent tout simplement pas partager leur territoire. — François Deluga, maire du Teich

Les opposants au projet mettent en avant la fragilité du site retenu et demandent le maintien de la rupture urbaine entre le Teich et Biganos. Les plus motivés menacent même de créer une nouvelle ZAD dans le bois.

Il n'est pas possible d'installer un camping sous des arbres qui ont plus de 70 ans. 600 campeurs, 250 voitures, des piscines et des aménagements collectifs n'ont pas leur place dans une telle forêt. — Jacques Storelli, président de la coordination environnement du Bassin d'Arcachon (CEBA)

La justice devra donc trancher. Les écologistes ont remporté la première manche devant les tribunaux, rendez-vous maintenant en appel.