Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Séisme du 11 novembre 2019 dans la Drôme et en Ardèche

Le Teil : le secours populaire a besoin de meubles pour les sinistrés

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Suite au séisme de lundi, le secours populaire du Teil collecte des meubles pour installer dans les appartements vides qui seront utilisés pour reloger les sinistrés.

Au hameau de la Rouvière au Teil, les dégâts causés par le séisme.
Au hameau de la Rouvière au Teil, les dégâts causés par le séisme. © Radio France - François Breton

Le Teil, France

Sur la seule ville du Teil, plus de 200 logements sont inhabitables depuis le tremblement de terre de lundi. Certains sinistrés ont trouvé refuge chez des proches. 91 personnes qui étaient sans solution d'hébergement d'urgence sont accueillis plus confortablement ce mercredi soir que dans les gymnases utilisés durant les deux premières nuits. Ces sinistrés ont été dirigés temporairement dans des hôtels, gîtes, et mobil-homes chauffées dans des campings sur le Teil, Saint-Jean-le-Centenier, Châteauneuf-du-Rhône et jusqu'à Aubenas et Saint-Marcel-d'Ardèche.

Il faut meubler les appartements vides mis à disposition

Pour le relogement à plus long terme, EDF met à disposition cinquante appartements vides près de la centrale nucléaire de Cruas, en plus des solutions qui pourront être trouvées auprès des bailleurs sociaux. Le secours populaire du Teil collecte donc des meubles pour installer dans ces logements vides : tables, lits, chaises seront utiles. Des meubles ont été détruits dans l'effondrement de certains pans de murs. Et même les meubles en bon état ne peuvent évidemment pas être déménagés des logements en partie détruits. "On fait appel aussi à toutes les grandes enseignes d'ameublement car on sait qu'elles ont des fins de série", dit Michel Méjean, le président du secours populaire du Teil. Il souhaite également collecter des vêtements pour les personnes qui ont quitté leur logement avec le strict minimum.

Quant aux expertises des assurances, pour accélérer les visites, des experts d'Etat ont été appelés en renfort. Douze sont sur le terrain depuis ce mercredi matin. Vingt autres arrivent jeudi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu