Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le télétravail se développe en Loire-Atlantique en raison de la crise sanitaire

-
Par , France Bleu Loire Océan

La crise du coronavirus a marqué un tournant pour beaucoup d'entreprises de Loire-Atlantique par rapport au télétravail. Pour la majorité il s'est généralisé pendant le confinement et pour bon nombre d'entre-elles il devient désormais la norme.

Photo d'illustration télétravail
Photo d'illustration télétravail © Maxppp - Richard BRUNEL

Les employés en télétravail sont de plus en plus nombreux en Loire-Atlantique. La crise du coronavirus a marqué un véritable tournant dans la manière de travailler et de concevoir la vie au travail. Si avant la crise travailler chez soi faisait figure d'exception, c'est devenu la norme pour beaucoup d'actifs dans le département. 

C'est le cas par exemple des employés de Capgemini, une entreprise d'informatique, dont les locaux nantais sont installés dans le quartier Picasso derrière la gare. Amandine, une employée, n'avait jamais télétravaillé avant le confinement mais maintenant c'est son quotidien. "Je travaille chez moi tous les jours depuis mars sauf le mardi. C'est assez facile dans l'informatique donc ça ne nous pose pas de problème, à part le fait qu'on a pas d'écran et pas de fauteuils et que du coup on a mal au dos", témoigne-t-elle. 

Chez le distributeur de gaz GRDF, travailler depuis son domicile devient de plus en plus courant également. Le télétravail pourrait même s'installer après la crise du coronavirus. "Aujourd'hui les entreprises cherchent des mètres carrés. Ça coûte cher de faire travailler des gens dans les bureaux, surtout à Nantes", explique François, qui réalise des études pour le réseau de gaz. 

Mais à l'heure actuelle le télétravail n'est pas adapté à toutes les entreprises, notamment aux PME, très nombreuses dans la région. "Pour les petites et moyennes entreprises c'est bien plus difficile d'instaurer le télétravail d'une part parce que les "cols blancs" sont moins nombreux, et d'autre part parce qu'acheter des ordinateurs et des logiciels pour travailler à distance coûte cher", conclue Jean-Luc Cadio, président de la Confédération des petites et moyennes entreprises de Loire-Atlantique. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess