Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le temps de travail au coeur de la grogne du personnel de la ville de Saint-Pierre-des-Corps

-
Par , France Bleu Touraine

Les syndicats CGT et FAFPT du personnel de la ville de Saint-Pierre-des-Corps appellent à un rassemblement ce matin devant la mairie. Au centre de la grogne, la remise en cause du temps de travail et la suppression de certains acquis.

Mairie de Saint-Pierre-des-Corps
Mairie de Saint-Pierre-des-Corps © Radio France - Boris Compain

Le personnel communal de Saint-Pierre-des-Corps est appelé à débrayer de 10h à 12h30 aujourd'hui mercredi. Un appel de la CGT et de la Fédération autonome de la fonction publique territoriale. Au centre des revendications, la suppression de certains acquis et l'augmentation du temps de travail. 

Dans le cadre de la loi de transformation de la fonction publique votée en 2019, le maire Emmanuel François a décidé d'appliquer le nouveau régime du temps de travail avec un passage à 36 ou 37h par semaine pour le personnel communal mais sur la base des 35h hebdomadaire afin de générer des RTT.

Nous ne sommes pas d'accord expliquent les syndicats

Les syndicats CGT et FAFPT (Fédération autonome de la fonction publique territoriale) de Saint-Pierre-des-Corps qui appellent à ce rassemblement sur le parvis de la mairie s'opposent à cette décision qui selon eux va pénaliser les employés contractuels (environ 150 ). "Si on travaille plus longtemps, cela va enlever forcément du travail aux plus précaires et à Saint-Pierre au vu la population, c'est encore des gens qui vont aller pointer au pôle emploi" résume Valérie Guertin de la FAFPT. Les syndicats expliquent aussi qu'il n'y a pas eu de concertation sur le sujet.

Suppression des acquis

Autre revendication de la part des syndicats le maintien des quatre jours et demi de congés annuels que veut supprimer Emmanuel François. Des congés extra légaux accordés il y a plusieurs années par l'ancienne majorité et notamment celui du jour de la fête des mères. Sur ce sujet comme sur celui de la mise en place du nouveau temps de travail, le maire de Saint-Pierre-des-Corps ne souhaite pas en dire plus pour le moment. Emmanuel François explique simplement que "la situation financière de la commune m'oblige à faire des économies partout ou l'on peut. Je recevrais les syndicats qui sont à l'origine de ce débrayage ce mercredi".

La ville de Saint-Pierre-des-Corps emploie un peu plus de 400 salariés, titulaires et contractuels.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess