Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Le timide retour des premières années à l'Université de Nantes : "on préférerait reprendre tous les cours"

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Une partie des étudiants de l'Université de Nantes reprennent le chemin du campus cette semaine. Les L1 sont concernés, ils peuvent désormais assister aux travaux dirigés, mais en "demi-jauge". Des cours qui se tiennent une fois toutes les deux semaines, et frustrent les premières années.

Amphithéâtre de la faculté de médecine de l'Université de Nantes, image d'illustration.
Amphithéâtre de la faculté de médecine de l'Université de Nantes, image d'illustration. © Maxppp - Romain Boulanger

"C'est mieux que rien". Voilà ce que répond la plupart des étudiants nantais interrogés sur leur retour en présentiel... très furtif. En effet, seules les premières années sont concernées, pour les travaux dirigés. Des cours qui se font non par demi-groupe, mais par demi-jauge : les élèves se rendent donc à la fac une fois toutes les deux semaines. "On retrouve la classe qu'on avait pas vu depuis octobre", se réjouit Noé. 

4.450 étudiants concernés 

Une parenthèse bienvenue dans le quotidien très solitaire de ces jeunes Nantais. "Cela fait du bien, surtout pour voir du monde, que suivre le cours en lui-même", ajoute Ombline, en L1 éco-gestion. "C'est plus dur quand on est tout seul dans son appartement, on se sent un peu isolé à force." L'étudiante a donc pu profiter de deux heures de cours d'anglais, sans écran, ni interférence. Sa prof, Tonja Halley, était également ravie de retrouver ses élèves. "Cela n'a rien à voir avec les cours à distance ! Je les trouve beaucoup plus souriants, on le sent, même s'ils sont masqués !" 

Les travaux dirigés reprennent pour 4450 étudiants de l'Université de Nantes.
Les travaux dirigés reprennent pour 4450 étudiants de l'Université de Nantes. © Radio France - Marie Roussel

Malgré tout, les couloirs restent bien vides. "C'est bizarre de voir la fac comme cela", confie Nicolas. Ses camarades et lui regrettent de ne pas pouvoir reprendre l'ensemble des cours. Maélys, par exemple, n'habite pas la porte à côté. D'un point de vue pratique, ce serait beaucoup plus simple pour elle de revenir pour une journée complète. "Je suis à une heure de trajet, en bus et tram. Si on doit revenir pour une ou deux heures de cours, ce n'est pas très pratique.

L'administration de l'Université travaille actuellement sur les emplois du temps et réfléchit à un système de rotation entre les cours pour élargir l'accueil des 38.000 étudiants d'ici le 8 février. La capacité maximale des salles et amphithéâtres ne doit pas dépasser les 20%, selon les préconisations gouvernementales. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess