Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le Tir de Versailles tente le tout pour le tout pour rester sur le terrain du château

lundi 4 août 2014 à 15:39 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

C’est le château de Versailles qui demande au Tir national de Versailles de partir. Le stand de tir et ses 1.500 licenciés doivent quitter le terrain des Mortemets car le château veut récupérer ce terrain qui lui appartient. Le tribunal administratif a ordonné l’expulsion. Le club a riposté en faisant appel et en lançant une pétition sur internet.

Le château de Versailles et ses fontaines
Le château de Versailles et ses fontaines © Stéphane Milhomme - Radio France

Le tribunal administratif a ordonné l’expulsion le 30 juin dernier. Le Tir national de Versailles devait déménager dans les vingt-quatre heures sous peine d’une amende de 1.000 euros par jour de retard.

E tir national de Versailles

Le Tir national qui emploie quatre personnes à temps plein ne se laisse pas décourager même s'il n'est pas très optimiste.

S tir national de Versailles

En dernier recours, il a fait appel de cette décision. Une chaine de solidarité s’est formée sur internet pour le soutenir car le départ du club sportif marquerait la disparition d’un morceau de l’histoire de la ville. Une pétition citoyenne en leur faveur a déjà recueilli plus de 13.000 signatures sur internet.

Le Tir national est le plus vieux et l’un des plus grands stands de tir du pays. Il est à Versailles depuis 1876 . Il accueille des amateurs mais aussi des professionnels. Les policiers du RAID ou encore les agents des douanes viennent s'entrainer au club. Pour les dirigeants du club sportif, pas facile de trouver une autre commune qui pourrait mettre à leur disposition un terrain aussi vaste. "Aujourd'hui tous les stands de tir sont quasiment fermés, (on tient à ce club) aussi parce qu'il y a une longue distance, il y a 300 mètres, c'est rarissime " explique Marc, adhérent au club depuis 40 ans.

De son côté, le château de Versailles a déjà plusieurs projets à l’étude pour ce terrain . Il ne veut plus que les tirs perturbent la tranquillité des promeneurs.