Société

Des membres de Génération identitaire occupent le toit d'un hôtel destiné à accueillir des demandeurs d'asile

Par Alexandre Berthaud, France Bleu Drôme-Ardèche, France Bleu Isère et France Bleu samedi 24 juin 2017 à 11:36

Les manifestants ont déployé des banderoles et ont ensuite installé un barnum sur le toit.
Les manifestants ont déployé des banderoles et ont ensuite installé un barnum sur le toit. - Source : Twitter Génération ID

Vingt-cinq membres lyonnais de Génération Identitaire occupent depuis le milieu de matinée le toit de l'hôtel Formule 1 de Chanas (Isère). L'établissement a été racheté par l'État qui prévoit d'en faire un centre d'accueil pour demandeurs d'asile.

Les membres du groupe marqué à l'extrême droite, Génération Identitaire, occupent le toit de l'établissement depuis le milieu de matinée. "Nous protestons contre le rachat de ces hôtels pour y mettre des migrants. On aurait pu y mettre des Français de souche, des gens qui sont dans la rue", revendique un des hommes présent sur le toit, joint par téléphone.

Contre le rachat des Formule 1

L'hôtel fait en effet partie des 62 en France rachetés par la SNI (filliale de la Caisse des Dépôts), donc l'État, non pas pour y "mettre des migrants", mais pour devenir un centre d'accueil de demandeurs d'asile. Les manifestants comptent rester tant qu'on ne les délogera pas. La gendarmerie est sur place.

→ Lire aussi - Chanas : le projet d'accueil de demandeurs d'asile dans un hôtel "mis en suspens" par la préfecture de l'Isère