Culture – Loisirs

Le tourisme en Haute-Garonne cet été : tops et flops

Par Bénédicte Dupont et Pierre Viaud, France Bleu Toulouse vendredi 2 septembre 2016 à 8:10

Au château de Laréole, la moitié des visiteurs sont haut-garonnais.
Au château de Laréole, la moitié des visiteurs sont haut-garonnais. © Radio France - Bénédicte Dupont

C'est le comité départemental du tourisme qui le dit : la région toulousaine résiste avec un été globalement positif. Points forts : les parcs de loisirs et les locations de vacances. Bémols : l’hôtellerie rurale et les sites culturels. Explications.

Si on devait résumer la saison touristique estival en Haute-Garonne, on pourrait dire que la fréquentation était au rendez-vous mais qu'elle a eu un prix pour les professionnels de l'hébergement : l'obligation de s'adapter, de baisser les prix, d'accepter les réservations de dernière minute et des séjours de plus en plus courts. Le mois de juillet a été bon, celui d'août très mitigé en dehors de la toute dernière semaine.

►►► Notre invité ce vendredi 2 septembre : Jean Micoud, le directeur du Comité départemental de Tourisme en Haute Garonne, interrogé par Bénédicte Dupont

Jean Micoud, directeur du CDT31 - Radio France
Jean Micoud, directeur du CDT31 © Radio France - Alban Forlot

INVITE - Jean Micoud, directeur du comité de tourisme de Haute-Garonne

On observe des séjours "zapping", trois/quatre jours. Les professionnels s'adaptent, modifient chaque jour leurs offres. On peut même faire une seule nuitée dans les campings maintenant. — Jean Micoud, CDT31

Les parcs de loisirs familiaux au top de leur forme

Parmi les vraies satisfactions estivales, il y a les parcs de loisirs : la Ferme du Paradis à Rieumes enregistre une hausse de 30% de fréquentation en août (par rapport à août 2015), bilan positif aussi pour le parc d'aventures Tépacap à Rieumes encore (+12%). Le Village Gaulois  à Rieux-Volvestre s'en sort également très bien (+8%).  La Cité de l'Espace à Toulouse garde le cap avec même un meilleur été 2016 que 2015.

On avait mal commencé l'été à cause de la météo, on s'est bien rattrapés avec environ 20.000 visiteurs en deux mois.  — Laurent de Beaumont, propriétaire du Labyrinthe de Merville

Et transhumances vacancières obliges, la Maison de la Haute-Garonne sur l'aire de Port-Lauragais est une vitrine marketing plutôt efficace. À défaut de visiter le département, les ventes de produits du terroir progressent de 11%.

+30% de fréquentation à la Ferme du Paradis de Rieumes en août 2016 (par rapport à août 2016) - Radio France
+30% de fréquentation à la Ferme du Paradis de Rieumes en août 2016 (par rapport à août 2016) © Radio France - La Ferme du Paradis

Les sites culturels à la traîne

Au rayon des déceptions estivales, Aeroscopia  à Blagnac qui a vu moins de passages que lors de son tout premier été, mais l'année compense largement la saison estivale (200.000 visiteurs lors de la première année d'exploitation). En revanche, plus inquiétant, le recul du Château de Laréole, pourtant gratuit : 18% de curieux en moins pour le mois d'août, comme en juillet malgré un chiffre d'affaires de la librairie en positif.... Le site Unesco de Saint-Bertrand-de-Comminges, à la clientèle là aussi principalement locale, n'a pas vu foules de touristes cet été.

Partager sur :