Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Le tourisme redémarre petit à petit au camping du lac de Panthier en Côte-d'Or

Par

Après avoir provoqué l'arrêt de toutes activités durant près de trois mois avec le confinement, la crise du coronavirus semble relâcher son étreinte. Parmi les activités qui renaissent peu à peu figure le camping. Au camping du lac de Panthier en Côte-d'Or les premiers estivants sont de retour.

Comme ce petit garçon qui prend la direction du lac, les premiers estivants sont de retour à Panthier en Côte-d'Or, même s'ils ne sont pas nombreux Comme ce petit garçon qui prend la direction du lac, les premiers estivants sont de retour à Panthier en Côte-d'Or, même s'ils ne sont pas nombreux
Comme ce petit garçon qui prend la direction du lac, les premiers estivants sont de retour à Panthier en Côte-d'Or, même s'ils ne sont pas nombreux © Radio France - Thomas Nougaillon

Les campings ont rouvert depuis le 2 juin dernier. Après de longues semaines d'attentes et d'incertitudes ils sont de nouveau autorisés à recevoir leurs clients. Aucune restriction particulière si ce n'est le respect des mesures sanitaires et des gestes barrières. 

Publicité
Logo France Bleu

Un camping "les pieds dans l'eau"

Nous nous sommes rendus au camping du Lac de Panthier à Vandenesse-en-Auxois. C'est l'un des plus grands campings de Côte-d'Or. L'an passé il a réalisé 32 000 nuitées. Mais la crise du covid-19 est passée par là... 

David Plet, le gérant du camping a mis en place un protocole très strict pour assurer la sécurité de sa clientèle. © Radio France - Thomas Nougaillon

Des taux de remplissage en berne 

Et si habituellement à cette période de l'année le taux de remplissage pour les mobil-homes tourne autour des 65% on est à peine à 21% ! Même chose pour les emplacements de tentes : 8% sont loués en ce moment contre plus de 45% pour un mois de juin "normal".

L'entrée du camping du lac de Panthier © Radio France - Thomas Nougaillon

Des raisons d'espérer selon le gérant

David Plet, le gérant du camping, se veut optimiste. "C'est avec grand plaisir que je constate que l'activité redémarre. J'ai le plaisir de voir revenir les étrangers comme les Belges, les Néerlandais ou les Allemands. Même s'ils sont en quantité minime". 

Quelques camping-cars garés sur le parking près du lac à deux pas de l'entrée du camping © Radio France - Thomas Nougaillon

"Les signaux sont plutôt positifs"

Le gérant se dit content qu'ils soient "tout de même présents". Quant aux touristes Français, "elle est également de retour même si on est loin de l'activité ordinaire, les signaux sont plutôt positifs" assure David Plet.

loading

Rien qu'une sensation 

Et si le camping paraît plein avec de nombreux enfants en train de sauter sur un trampoline ou bien des campings-car garés à proximité ce n'est qu'une "sensation" explique David Plet. Parce que sa clientèle à tendance à s'installer à l'entrée du camping devant le bâtiment face à la plage. Mais "malheureusement le reste du camping est vide, il doit y avoir au total 18 emplacements loués tout confondu" relativise le gérant.

Après le confinement, Fabrice (torse nu) et sa famille passent quelques jours à Panthier à mi-chemin entre la Suisse où il travaille et la région parisienne où vivent les siens © Radio France - Thomas Nougaillon
loading

200 emplacements tout confondus

Et c'est très peu pour ce camping du lac de Panthier qui s'étire sur près de 7 hectares et propose 200 emplacements au total dont 80 "mobil-homes" et "Coco Sweet" ces tentes en "dur" louées aux touristes.

loading

230 000 euros partis en fumée pour l'instant

Les longues semaines de fermeture ont fait un trou dans la trésorerie du camping qui a perdu -pour l'instant- 230 000 euros. Ses dirigeants ont prévus -pour tenter de rattraper le coup- de rester ouverts au mois d'octobre. Selon David Plet, la fréquentation du camping cette saison devrait être divisée par deux.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu