Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le transport à la demande ressuscite à Beaucourt

mercredi 29 mars 2017 à 18:37 Par Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard

Abandonné par Optymo en 2016, le Centre Communal d’Action Sociale de la ville de Beaucourt propose à son tour un service de transport à la demande destiné aux plus de 60 ans des communes du secteur.

Sandrine, l’employée du CCAS assure le transport des personnes âgées au volant d’un trafic
Sandrine, l’employée du CCAS assure le transport des personnes âgées au volant d’un trafic © Radio France - Nicolas Wilhelm

Beaucourt, France

Les personnes âgées de six communes du secteur peuvent depuis cette semaine faire appel au service de transport à la demande. La condition, c’est d’avoir plus de 60 ans et d’habiter Croix, Fêche l'Eglise, Montbouton, Saint Dizier l'Evêque, Villars le sec ou Lebetain. Les voyageurs circulent à bord d’un mini bus qui va les chercher chez eux pour les conduire vers Beaucourt. L'abonnement est de 15 euros à l'année.

Le mini bus a commencé ses tournées

La mise en place de ce service a permis de créer un emploi à mi-temps. Celui de l’accompagnatrice, Sandrine, au volant du trafic. Elle a déjà transporté deux personnes de Montbouton et Fêche l'Eglise vers Beaucourt. « Il y a par exemple une dame qui s’est inscrite à trois activités parce qu’elle se sentait seule. J’ai donc pu la conduire jusqu’à Beaucourt puis la ramener chez elle » explique la conductrice du mini bus qui adapte son circuit en fonction des demandes qui affluent désormais.

Un bon moyen de rompre l’isolement

L’objectif de ce dispositif est de permettre aux personnes âgées isolées et sans moyen de transport de participer également aux ateliers proposés par le CCAS de Beaucourt ou encore d'aller faire leurs courses. « Cela permet de rompre l’isolement et de faire des connaissances avec des personnes dans la même situation » explique Marie-Noëlle Planson directrice du CCAS, Centre Communal d'Action Social.

Le dispositif testé pendant un an

700 courriers ont été envoyés dans les foyers concernés. « Le transport à la demande sera testé pendant un an mais l'objectif sera de le pérenniser et de l'étendre à l'ensemble du canton » précise Marie-Lise Lhomet, adjointe au maire et conseillère départementale en charge des personnes âgées. Coût de l'opération durant l’année test : 11 600 euros financés grâce à une subvention de l'Etat dans le cadre de la prévention liée à la perte d'autonomie.

Si vous remplissez les conditions d’inscription et si vous souhaitez bénéficier de ce service de transport à la demande, Il est conseillé de réserver son déplacement la veille ou l'avant-veille en se rapprochant du CCAS de la ville de Beaucourt.