Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le très haut débit, chantier de la région Grand Est dès 2018

-
Par , , France Bleu Champagne-Ardenne

Dans le Grand Est, le très haut débit sera déployé dès 2018 dans 7 départements, dont la Marne et les Ardennes, grâce au projet Losange. La fibre optique sera installée en priorité dans les communes rurales, et doit être accessible à l'ensemble du territoire au plus tard en 2022.

La fibre optique sera installée dans sept départements du Grand Est
La fibre optique sera installée dans sept départements du Grand Est © Maxppp - Bruno Levesque

Reims, France

C'est LE grand chantier de la région Grand Est pour les années à venir : le déploiement du très haut débit dans 7 départements dont la Marne et les Ardennes, grâce au projet Losange. Les travaux pour installer la fibre optique débutent dès 2018. "Vous allez sûrement voir des employés portant des vêtements aux couleurs de Losange venir dans les communes, inspecter la moindre ruelle, la moindre impasse, pour repérer les boîtes aux lettres", explique Franck Leroy, maire d'Epernay et conseiller régional en charge du dossier à la région Grand Est. 

Près de 300 communes prioritaires dans la Marne,  180 dans les Ardennes

Et ce sont les communes rurales qui sont prioritaires dans ce chantier puisque certaines en Argonne pourraient avoir accès à la fibre optique dés l'été 2018. Objectif : permettre aux habitants d'accéder à un débit internet de 100 mégas par seconde, quand aujourd'hui le réseau n'offre parfois que... 3 mégas par seconde. "Ce sont des communes où si vous voulez envoyer un mail à quelqu'un, il faut s'y prendre la veille au soir!", souligne dans un sourire Franck Leroy. 

Interview de Frank Leroy, maire d'Épernay, en charge du dossier du très haut débit dans le Grand Est

Les agglomérations pas concernées par le plan de la région

Le projet de la région Grand Est ne concerne pas les communautés d'agglomérations d'Épernay, de Reims, de Châlons-en-Champagne et de Charleville-Mézières-Sedan. Puisque dans le cadre d'un contrat avec l'État, l'opérateur Orange est chargé d'installer la fibre optique dans ces agglomérations. "Ce qui serait paradoxal, c'est qu'on soit fibrés les derniers", se désole Gilles Dulion, maire d'Avize et vice-président de la communauté d'agglomération d'Épernay Pays de Champagne qui estime qu'Orange prend trop de retard. "La voie de la dématérialisation ne pourra être confortable pour les utilisateurs que si nous bénéficions du très haut débit, et on ne peut pas prendre de retard!", souligne Gilles Dulion. 

Coût du chantier : 1 milliard 300 millions d'euros

L'installation du très haut débit dans le Grand Est a été confié à la société Losange : 870 000 prises doivent être installées au plus tard en 2022. Le coût des travaux est estimé à 1 milliards 300 millions d'euros. Seulement 15%  de cette somme viendra de fonds publics, c'est-à-dire, de la région, de l'État, et de l'Union européenne. Le reste sera financé par des entreprises privées, grâce à la délégation de service public. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu