Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le très haut débit pour tous les habitants du Gard d'ici 2022

mardi 13 mars 2018 à 18:45 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère

Le conseil départemental du Gard le promet : grâce au projet WIGARD, tous les Gardois, même ceux qui habitent dans des communes rurales reculées, auront accès au très haut débit en 2022.

La fibre optique pour être connecté à 100%
La fibre optique pour être connecté à 100% © Maxppp -

Gard, France

Tous les Gardois doivent pouvoir être connectés de la même manière. Qu'ils habitent en ville ou dans une commune rurale mal couverte. C'est le credo du Conseil départemental du Gard qui vient de signer trois conventions pour que 100% des zones rurales gardoises soient connectées d'ici 2022.

Le projet est baptisé WIGARD. Il va être mis en place en deux phases.

"Nous nous sommes déjà lancés dans la montée en débit. C'est la fibre jusqu'à l'armoire de rue, ce qui va donner une meilleure réception à pas mal d'usagers. Nous avons un second projet qui est la fibre jusqu'à l'usager." 

Françoise Laurent-Perrigot, vice présidente du conseil départemental, déléguée au Haut Débit

D'ici 2022, tous les Grdois auront accès au très haut débit 

Le très haut débit va permettre au Gard d'être plus attractif pour les entreprises qui souhaiteraient s'y installer notamment. 

"Notre département est très touristique. Nous avons beaucoup de gites, d'hôteliers qui sont pénalisés par cette fracture numérique."

Françoise Laurent-Perrigot, vice présidente du conseil départemental du Gard

Pour faire baisser la facture, le conseil départemental a signé des conventions avec le SMEG (Syndicat mixte d’électricité du Gard, ENEDIS et Axione-Bouygues) pour utiliser les réseaux existants. 

Sur les 269 millions d'euros nécessaires à la réalisation de ce projet, le département du Gard va y consacrer 194 millions. Le reste est financé par l’État, la région et l'Europe.

À partir d'avril 2018, une carte en ligne sur le site internet du Département présentera l'avancement des travaux, commune par commune. 

Le projet WIGARD  - Aucun(e)
Le projet WIGARD - Conseil départemental du Gard