Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le très mauvais été des chats et des chiens en PACA

mercredi 19 août 2015 à 7:00 Par Martin Cotta, France Bleu Provence

Les abandons d'animaux domestiques ont augmenté de 22% en juillet par rapport à juillet 2014, d'après la Société Protectrice des Animaux (SPA) en France. La région PACA n'échappe pas aux mauvaises habitudes des propriétaires.

Elisabeth au refuge de Cabriès
Elisabeth au refuge de Cabriès © Radio France - Martin Cotta

Au centre de défense des animaux de Cabriès, une trentaine de matous peuplent la chatrière. Ce refuge n'appartient pas à la SPA mais récupère bons nombres d'animaux domestiques cet été un peu partout dans les Bouches-du-Rhône. 180 bêtes occupent les cages et les chenils du refuge en ce moment.

Pour limiter le nombre d'abandon l'été, sur les bords de routes ou dans les forêts, Elisabeth, une des animalières stérilise chaque chat ou chien qui franchit les portes du refuge. L'animalière les stérilise dans ce qu'elle appelle une "cage-trappe".

De son côté Marie Mainville, une ancienne enquêtrice de la SPA, récupère depuis sa retraite des chiens et des chats à la SPA des Baux-de-Provence. Les chanceux, comme Cali, une chienne de trois ans, peuvent profiter du calme de sa maison à Entressen. Tous les jours leur nouvelle maîtresse tente des exercices de sociabilisation pour vaincre la peur qu'ont les bêtes abandonnées.

"Créer un ministère de la condition animale" une idée de Marie Mainville