Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le Tribunal de Tours en travaux à partir de ce lundi

dimanche 8 juillet 2018 à 17:01 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Les travaux doivent permettre de rénover les deux salles d'audience et de créer un accueil en sous-sol accessible depuis la rue pour les personnes en mobilité réduite. Coût du chantier qui doit s'achever en 2020 : 5 millions d'euros.

Le palais de justice de Tours
Le palais de justice de Tours © Maxppp - PQR/Le Parisien

Tours, France

Le palais de Justice de Tours est en travaux à partir de ce lundi. Ils vont durer 18 mois mais n’entraîneront pas de délocalisation de l'activité judiciaire. Le chantier va coûter 5 millions d'euros. Il devait débuter en avril dernier mais il a pris du retard.  Ces travaux vont permettre de regrouper le Tribunal de Grande Instance et le Tribunal d'Instance en un seul et même lieu. Le Tribunal d'Instance va quitter ses locaux de la rue Edouard Vaillant pour rejoindre le rez-de-chaussée de l'ancienne Poste, boulevard Beranger. Depuis la réforme de Rachida Dati et la suppression des tribunaux d'instance de Loches et de Chinon, l'activité avait été délocalisée rue Edouard Vaillant dans des bâtiments en location. Les travaux les plus importants et les plus bruyants vont débuter en août. Ils vont permettre aux personnes à mobilité réduite d'accéder directement à l'accueil depuis la rue.

Un accueil en sous-sol accessible depuis la rue. Une salle des pas perdus qui retrouve son état d'origine

Un service d'accueil va être créé en sous-sol, sous le péristyle du tribunal. L'objectif c'est de redonner à la salle des pas perdus son état d'origine, et de créer un accès direct aux personnes handicapées. A terme, il y aura trois portes d'accès au tribunal depuis la rue. Ces travaux de structure qui vont engendrer beaucoup de poussière, beaucoup de bruit, et générer pas mal de gravats à déblayer seront effectués en août pour gêner le moins possible le fonctionnement du tribunal, et la sérénité des audiences. Les travaux vont aussi permettre de rénover deux salles d'audience et les 6 cellules pour les personnes sous mandat de dépôt en attente de jugement. Les sanitaires vont être refaits, ainsi que le local courrier, la salle du personnel et les accès aux véhicules de gendarmerie et de police vont être améliorés.  Pendant les travaux qui vont durer jusqu'en 2020, certains services vont déménager provisoirement comme les archives. Le coût du chantier, 5 millions d'euros, est pris en charge intégralement par le ministère de la justice. A terme, entre le Tribunal de Grande Instance et le Tribunal d'Instance, le palais de justice comptera 110 fonctionnaires (80 pour le TGI et 30 pour le TI) et 48 magistrats (41 pour le TGI et 7 pour le TI). Pendant les travaux, l'accueil du tribunal sera déplacé. Un fléchage sera mis en place.