Société

Le trinquet Berria à Hasparren va à nouveau mériter son nom

Par Bixente Vrignon, France Bleu Pays Basque lundi 13 novembre 2017 à 22:53

L'hôtel et le trinquet Berria seront entièrement refaits
L'hôtel et le trinquet Berria seront entièrement refaits © Radio France - Bixente Vrignon

Construit en 1929 c'était l'un des trinquets mythiques du Pays Basque. Il possède des caractéristiques de jeu qui émerveillent encore aujourd'hui les pilotari. Le trinquet rénové aura une paroi de verre mais la construction originale sera préservée.

Quand un chilien de retour au pays décide de construire le trinquet Berria (Trinquet nouveau) à Hasparren, en 1929, il veut que ce soit le plus grand, et le plus beau. Pari gagné: le nouvel édifice impressionne: charpente métallique qui permet une vision exceptionnelle du jeu (dans les autres trinquets les poteaux en bois qui supportent la charpente gênent la vue), un millier de places, une aire de jeu rapide, et toujours sèches, une planche qui accélère le jeu.

Sous la planche, le plafond du tambour est plâtré - Radio France
Sous la planche, le plafond du tambour est plâtré © Radio France - Bixente Vrignon

Pour beaucoup de pilotari le trinquet Berria c'était le must, et l'édifice a accueilli de nombreuses finales pendant plus de 60 ans. Sous la cancha, ou la dalle du trinquet, se trouvait la cave de l'hôtel, un vide qui permet d'avoir une aire de jeu toujours sèche et aérée, loin des surfaces humides de certains trinquets.

La charpente métallique permet une visibilité exceptionnelle - Radio France
La charpente métallique permet une visibilité exceptionnelle © Radio France - Bixente Vrignon

Edouard Detchart a été chamion du monde en trinquet à Montévideo en uruguay en 1966. Mais ses premières armes, il les a faites au trinquet d'Hasparren: "le mur de frappe est en pierre et la pelote va plus vite, et plus loin". "Avec une paroi de verre, ça sera mieux pour les spectateurs, mais j'espère que l'ambiance sera préservée, ça permettait de se transcender".

Edouard Detchart: "dans un trinquet comme ça on se transcendait"

Jeanne Lassartesse fait partie des pionnières de la pelote féminine. Et c'est au Berria qu'elle s'entrainait pour ses parties de pala "quand on était gosse. Pour elle, "Hasparren était alors le temple de la main nue et un trinquet comme le Berria c'était une cathédrale. Un trinquet comme ça, c'est chez nous, à Hasparren et nulle part ailleurs".

Jeanne Lassartesse: "ça donne de l'impact à la pelote, elle sort plus vite et plus rapidement"

Faute d'entretien, le trinquet s'est dégardé - Radio France
Faute d'entretien, le trinquet s'est dégardé © Radio France - Bixente Vrignon

Berria trinketa, eraiki berezi bat zen Hazparneko, eta hartaz harro zitren hazpandarrak. Partido ederrenetaz orroitzen dira Edouard Detxart eta Adrien Bidart

Armand Bidart: "Pariozaleak baziren ere, gibelean emaiten zirenak"