Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Coupe du monde féminine de football 2019

Le trophée du Mondial de foot féminin fait étape à Rennes

A trois semaines du début de la compétition, le trophée de la Coupe du Monde de foot féminin a fait étape hier à Rennes. On pouvait le prendre en photo, place de la mairie, puis au lycée Bréquigny où s'entraînent les jeunes pousses du foot féminin breton.

Lucie, Leila et Julie, élèves au pôle espoir du foot féminin à Rennes devant le trophée du Mondial féminin
Lucie, Leila et Julie, élèves au pôle espoir du foot féminin à Rennes devant le trophée du Mondial féminin © Radio France - Céline Guétaz

Rennes, France

Avant d'accueillir les équipes du Mondial de foot féminin, Rennes a déjà vu le trophée faire étape ce lundi 20 mai. Ce trophée ressemble à une spirale d'or et de bronze qui enveloppe un ballon, et il est en tournée dans les 24 pays participants à la compétition. Il s'arrête ainsi dans les neufs villes françaises, hôtes de la compétition. Dans la matinée de ce lundi, il a fait une halte place de la Mairie, avant d'être installé quelques heures au lycée Bréquigny de Rennes, qui abrite le pôle espoir du foot féminin breton. 

"Elle est magnifique !"

Les jeunes joueuses se prennent en photos devant le trophée "Elle est super belle, j'espère que l'Equipe de France va la remporter !" Leïla, Julie, Lucie ont entre 17 et 18 ans, originaires de Brest, Nantes ou Guingamp, elles ont été sélectionnées dans ce pôle espoir du lycée Bréquigny de Rennes. L'Equipe de France de foot féminin, elles en rêvent "en plus il y a les bretonnes Eugénie Le Sommer, ou Griedge Mbock. Elles ont réalisé le même parcours que nous, ce sont des exemples" lancent les jeunes filles qui s'entraînent six fois par semaine, tout en poursuivant leurs études. 

Laura Georges, ancienne joueuse internationale, encouragent les jeunes joueuses du pôle espoir de Bréquigny - Radio France
Laura Georges, ancienne joueuse internationale, encouragent les jeunes joueuses du pôle espoir de Bréquigny © Radio France - Céline Guétaz

Laura Georges, ancienne internationale, ambassadrice de ce Mondial

L'ancienne internationale de l'Equipe de France est venue rencontrer les jeunes pousses bretonnes. Elle leur a donné quelques conseils, et les a encouragées. A la question "l'Equipe de France a des chances de remporter cette Coupe du Monde ? " Laura Georges est affirmative ! Les jeunes joueuses du pôle espoir aussi, elles iront les encourager, notamment le 17 juin face au Nigéria au Roazhon Park "même si elles ont une épreuve du bac, le lendemain matin !"