Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le trophée du Prix d'Amérique est made in Sarthe

-
Par , France Bleu Maine

Après avoir réalisé celui du Vendée globe, la Fonderie d'art Macheret à Montfort-le-Gesnois a également été sélectionnée pour concevoir le trophée du Prix d'Amérique qui se courra à Vincennes, dimanche 31 janvier 2021.

Ce trophée sera remis au vainqueur du Grand Prix d'Amérique
Ce trophée sera remis au vainqueur du Grand Prix d'Amérique - Paul Macheret

Trois Sarthois participeront ce dimanche après midi au 101ème Prix d'Amérique ce dimanche à Vincennes : Jean-Michel Bazire, surnommé le zidane des courses (4 fois vainqueur), au sulky de Davidson du Pont et son fils Nicolas Bazire (Valokaja Hindo), mais aussi Alexandre Abrivard (2ème en 2019) avec Féérie Wood. 

Si l'un des trois l'emporte, il soulèvera un trophée made in Sarthe. C'est en effet la fonderie d'art Macheret, basée à Montfort-le-Gesnois qui a  été sélectionnée par le Trot, l'organisateur du Prix d'Amérique, pour réaliser le trophée de la plus prestigieuse course hippique du monde.

Un gros défi pour la fonderie sarthoise

Le trophée qui mesure 60 cm et pèse 7 kilos a été conçu à partir d'une esquisse imposée par le Trot. Cela a été un immense défi explique Paul Macheret. "Il y avait un challenge technique énorme parce que c'est une coupe résolument moderne de par les matériaux et les techniques utilisées : de l'impression 3D, de la gravure chimique sur du léton, un cintrage et un placage de nickel. Et je pense qu'on était pas nombreux à pouvoir le faire notamment dans les temps". La fonderie Macheret n'a eu en effet que 3 semaines pour réaliser le trophée et 6 répliques remises aux drivers issus des qualifications.

Au panthéon des fabricants de trophées

Après avoir déjà réalisé, entre autres, le Trophée du Vendée globe, la fonderie Macheret a donc convaincu l'organisation d'une autre épreuve médiatisée mondialement. "C'est une fierté pour tous nos collaborateurs et une très belle image pour la fonderie. C'est du prestige. Cela nous place au panthéon des fabricants de trophées. Et avec les réseaux sociaux, la visibilité est décuplée donc c'est aussi un outil de communication très fort."  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess