Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Truvada, premier médicament préventif efficace contre le SIDA ?

-
Par France Bleu

Le préservatif n'est plus le seul et unique moyen de se protéger du virus du Sida, selon des scientifiques américains. Le Truvada, une pilule à prendre avant et après un rapport non protégé, permet, selon les essais cliniques, de réduire de 86% le risque de contamination.

Le Truvada, conçu par un laboratoire américain, est un mélange de plusieurs antirétroviraux
Le Truvada, conçu par un laboratoire américain, est un mélange de plusieurs antirétroviraux © Maxppp

"C'est une excellente nouvelle, ça faisait 4.000 ans qu'on attendait un autre outil que le préservatif ", a déclaré le directeur général d'AIDES, Vincent Pelletier, sur France 3. Pour la première fois, une étude de l'Agence française de recherche sur le Sida (ANRS) prouve qu'un traitement permet de réduire les risques de contamination

Cette étude, intitulée ANRS Ipergay et présentée mardi à la Conférence sur les infections opportunistes de Seattle (Etats-Unis), porte sur un médicament composé de plusieurs antirétroviraux, le Truvada . Menée sur 414 homosexuels – la population la plus touchée par le VIH –, dont 70% n'utilisaient généralement pas de préservatif, l'étude a conclu que le risque d'infection était réduit de 86%. 

Pas d'étude significative sur les relations hétérosexuelles

Une autre étude sur le même médicament, orchestrée par des chercheurs britanniques, a abouti à ce même résultat de 86% de diminution du risque de contamination. Pour que le médicament soit efficace, il faut qu'il soit pris avant et après une relation sexuelle non protégée. Une troisième étude fait état d'une diminution de 96% du risque, chez des patients qui prenaient le Truvada tous les jours .

Pour l'heure, le Truvada n'est pas commercialisé en France. D'autant plus que les recherches actuelles ne disent pas si " *cette approche serait efficace chez des gays ayant des relations sexuelles moins fréquentes* que celle de l'étude, car il prendraient dans ce cas moins de Truvada ", selon le Dr Jonathan Mermin, directeur du centre du Sida au sein des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies. Même questionnement pour les relations hétérosexuelles ou chez les consommateurs de drogues, autre population à risque. En attendant d'autres études, les experts s'accordent à dire que le préservatif reste dans tous les cas la meilleure prévention** .

Choix de la station

À venir dansDanssecondess