Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le véliplanchiste Antoine Albeau s'entraîne en soufflerie pour son projet de record du monde de vitesse

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

C'est une première mondiale. Un véliplanchiste qui s’entraîne dans une soufflerie comme les pilotes de Formule 1. L'expérience est inédite et c'est Antoine Albeau, le Rétais aux 25 titres mondiaux qui la vit depuis début janvier 2020.

Antoine Albeau s'entraine dans la soufflerie de Magny-Cours en Bourgogne
Antoine Albeau s'entraine dans la soufflerie de Magny-Cours en Bourgogne - ZEPHIR - Richard Bord

Le projet s'appelle Zéphir : objectif battre le record du monde de vitesse absolu à la voile détenu par l'Australien Paul Larsen (65,5 noeuds,121km/h). Depuis janvier dernier, Antoine Albeau travaille avec une cinquantaine de partenaires et sponsors venus des quatre coins du monde. C'est la technologie qui est au cœur du projet. Nouvelle étape en ce mois de décembre : faire des essais en soufflerie pour étudier les phénomènes aérodynamiques à haute vitesse. Toutes les technologies de pointe sont mobilisées, de l'aéronautique à l'intelligence artificielle

Ces lundi et mardi, Antoine Albeau s’entraînera dans deux souffleries en Ile-de-France, à Saint-Cyr. C'est une méthode absolument inédite en voile. La semaine dernière déjà il a passé deux jours dans une soufflerie en Bourgogne et son équipe à pu observer les éléments à perfectionner : "On s'est aperçu que le corps du planchiste est complètement à l'emprise du vent. Donc il va falloir améliorer ses pénétrations dans l'air pour empêcher tout ce frein, faire une combinaison spéciale, un casque spécial aussi parce que la tête c'est un gros volume, c'est pas du tout aérodynamique". 

Antoine Albeau en entraînement dans la soufflerie de Magny-Cours en Bourgogne
Antoine Albeau en entraînement dans la soufflerie de Magny-Cours en Bourgogne - ZEPHIR - Richard Bord

Un scan 3D du véliplanchiste a aussi été effectué, couplé avec toutes les données recueillies pendant les entraînements grâce à des logiciels très performants, il permettra à Antoine Albeau et à son équipe d'améliorer ses équipements et positions pour être le plus performant possible. "C'est des choses inédites qui étaient juste improbables avant. On va avancer énormément et puis on y retournera après avoir modélisé tout ça pour voir si ce qu'on a fait est vraiment bien." 

Antoine Albeau en entraînement dans la soufflerie de Magny-Cours en Bourgogne
Antoine Albeau en entraînement dans la soufflerie de Magny-Cours en Bourgogne - ZEPHIR - Richard Bord

Le projet Zéphir va durer trois ans : "C'est pas en quatre jours en soufflerie qu'on se dit c'est bon on va y arriver. Il va falloir travailler derrière, il va falloir beaucoup de moyens mais on va dans la bonne direction." L'objectif de record du monde de vitesse est fixé à 2023.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess