Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le village de Belgentier va (enfin !) avoir son distributeur de billets

lundi 15 avril 2019 à 6:03 Par Sophie Glotin, France Bleu Provence

Attendu depuis des années, un distributeur va être mis en service à la mi-mai dans le village de Belgentier. Le DIB, distributeur interne de billets, sera installé dans la supérette du village. Tout symbole pour ce village de 2.462 habitants qui rêve aussi d'une pharmacie et d'un relais-colis.

Le distributeur sera installé dans la supérette Vival de Belgentier
Le distributeur sera installé dans la supérette Vival de Belgentier © Radio France - Sophie Glotin

Belgentier, France

" C’est un évènement ! "... C’est la phrase qui revient le plus souvent dans la bouche des habitants de Belgentier (Var) quand on leur parle de l’installation imminente d’un distributeur de billets dans leur village. Cette commune de 2462 habitants, située dans la Vallée du Gapeau, attend depuis des années son distributeur. Pour le moment, les habitants sont obligés de parcourir 10 kilomètres aller-retour pour retirer de l’argent. Mais, à la mi-mai, un automate va… enfin… être installé dans la supérette du village, le « Vival » tenu par Stéphane Costa. 

Sans distributeur, les habitants sont obligés de s’organiser. "Il manque terriblement au village. Nous devons aller jusqu’à Sollies-Toucas pour retirer de l’argent. C’est compliqué, notamment pour les retraités." explique Valérie, auxiliaire de vie qui travaille à Belgentier. Les commerçants doivent eux aussi s’adapter : "On a baissé le montant minimum de paiement en CB à 1 euro ! On ne pouvait pas obliger les gens à acheter 10 euros de marchandise à chaque fois" raconte Stéphane Costa. Le distributeur fait également cruellement défaut quand il y a des manifestations, le vide-grenier ou la fête du chocolat… et des visiteurs qui repartent parfois sans rien dépenser faute de monnaie et de possibilité de retirer de l'argent

Un distributeur après de longues négociations avec les banques

Mais tout ça, ce sera bientôt du passé ! Un distributeur interne de billets, un DIB, va donc être installé à l’entrée de la supérette Vival, à la place de l’étagère des bonbons. Sa mise en service est prévue entre le 15 et le 20 mai prochain. " Il faudra pousser la porte du magasin pour retirer de l’argent. Le distributeur sera donc accessible aux horaires d’ouverture mais les gens ne seront pas obligés d’acheter quelque chose dans la supérette " précise Stéphane Costa. L’homme négocie depuis de longs mois avec les banques pour obtenir ce DIB. Il a finalement signé un contrat de 3 ans avec le Crédit Agricole mais engage plusieurs milliers d’euros, sur ses fonds propres, pour faire installer le distributeur et sécuriser son magasin. 

"C'est de plus en plus dur de vivre en milieu rural"

Après le distributeur, le gérant de la supérette espère que son commerce deviendra dans les semaines qui viennent un relais-colis. Les négociations sont en cours. Aujourd'hui, les habitants sont obligés d'aller jusqu'à Méounes ou Sollies-Toucas pour récupérer leurs achats faits sur internet. " On a besoin de plus de services. Les villages sont devenus des déserts maintenant. C’est de plus en plus dur de vivre en milieu rural " ajoute Valérie, l’auxiliaire de vie. Le maire, Bruno Aycard, ne dit pas le contraire. Il se bat lui aussi depuis des années pour qu’une pharmacie s’installe à Belgentier. " On nous dit qu’il faut 2500 habitants pour qu’une pharmacie ouvre ; nous sommes 2462 habitants à Belgentier. Il nous manque 40 habitants seulement ! Et pourtant, une pharmacie, c’est un vrai service public. Nos populations vieillissent et ont vraiment besoin d’une pharmacie."

A la mi-mai, l'étagère qui contenait les bonbons sera remplacée par un DIB ! - Radio France
A la mi-mai, l'étagère qui contenait les bonbons sera remplacée par un DIB ! © Radio France - Sophie Glotin