Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le web a 25 ans : rencontre avec Maxime, un retraité 2.0

mercredi 12 mars 2014 à 20:57 Par Nacime Rahoui, France Bleu Périgord

Alors que la toile fête ses 25 ans ce mercredi, reportage à Saint-Cyprien chez Maxime. Ce retraité de 69 ans est un véritable fan de nouvelles technologies. Il surfe sur le web depuis une petite dizaine d'années, et ne pourrait plus s'en passer.

Maxime devant son ordinateur portable
Maxime devant son ordinateur portable © Radio France

Quand on arrive chez Maxime, on sent tout de suite le féru de nouvelles technologies. Dans les escaliers, un détecteur de mouvement déclenche une sonnette pour le prévenir de notre arrivée. Et à l'intérieur, c'est plein de gadgets : des horloges sur chaque mur, des baladeurs, des enregistreurs, des câbles partout. Maxime, 69 ans, ancien personnel de service dans des écoles aux quatre coins de la France, a commencé à utiliser un ordinateur dans les années 1980, à son travail. Depuis, c'est devenu une véritable passion et, en 2005, il achète son premier ordinateur portable.

Reportage chez Maxime, un retraité féru d'internet

Deux heures par jour sur internet

Maxime passe chaque jour deux heures de son temps devant son écran. Il suit un rituel très précis. Une heure entre 8 et 9 avant son petit-déjeuner pour "voir la météo et regarder (s)es mails ". Et une heure avant de dormir, entre 23h et minuit, pour faire ses comptes en ligne.

Depuis 2009, Maxime s'est aussi crée un profil Facebook. Il compte aujourd'hui une quinzaine d'amis. Il est très actif sur le mur de France Bleu Périgord et n'hésite pas à partager les messages qu'il juge "pas trop durs" . Maxime a appris à manier la souris tout seul, il estime se débrouiller "pas trop mal ".

Et à la question de savoir s'il pourrait vivre sans internet, Maxime répond : "une semaine, pas plus, après il me manquera quelque chose ".