Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le youtuber périgourdin Seb la frite avec Omar Sy au Bengladesh pour défendre les Rohingya

mardi 28 novembre 2017 à 16:47 Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Périgord

Le jeune youtuber périgourdin Seb la frite est au Bengladesh avec l'acteur Omar Sy. Avec d'autres artistes, ils lancent depuis ce mardi matin un appel sur les réseaux sociaux pour venir en aide aux Rohingya, une ethnie musulmane persécutée dans son pays la Birmanie.

Le jeune youtuber périgourdin Seb la frite est dans un camps au Bengladesh pour dénoncer la situation des Rohingya
Le jeune youtuber périgourdin Seb la frite est dans un camps au Bengladesh pour dénoncer la situation des Rohingya - capture d'écran compte twitter Seb la frite

24000 Périgueux, France

Le jeune youtuber périgourdin Sébastien Frit dit "Seb La Frite" est depuis le début de la semaine au Bengladesh, dans un camps où plus d'un million de personnes de l'ethnie des Rohingya a trouvé refuge. Cette ethnie musulmane qui est persécutée dans son propre pays la Birmanie est contrainte à l'exil. Le jeune périgourdin qui est aujourd'hui suivi par près de quatre millions de fans sur youtube fait partie d'un groupe d'artistes avec l'acteur Omar Sy qui ont décidé de se rendre sur place pour " médiatiser" le sort de cette population en détresse.

Mobiliser les réseaux sociaux pour faire connaître la situation des Rohingya

Depuis ce mardi matin 7h, Omar Sy, Seb la Frite et les autres artistes postent de nombreuses vidéos sur les réseaux sociaux pour sensibiliser au sort des Rohingya. Dans une vidéo postée sur twitter le jeune vidéaste périgourdin explique sa démarche " on a décidé de se réunir tous ensemble, artistes, vidéastes, créateurs, musiciens pour venir à leur rencontre, pour comprendre la réelle détresse de ces gens, notre objectif c'est qu'ils se fassent entendre".

Les artistes sur place ont donc décidé d'organiser un live pendant 48h en direct du camps des réfugiés Rohingya au Bengladesh . L'un des instigateurs de l'opération, Jérôme Jarre, une personnalité très active sur les réseaux sociaux avait déjà lancé ce type de mobilisation début 2017 sous le slogan "love army" pour sensibiliser le monde à la famine en Somalie. L'opération de médiatisation s'accompagne effet également d'une opération de collecte de fonds. Des fonds qui les artistes l'assurent, seront entièrement reversés aux centaines de milliers de réfugiés Rohingya qui s'entassent dans des camps de fortune au Bengladesh.