Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Légionelle au palais des sports d'Orléans : les clubs privés de douche

jeudi 4 octobre 2018 à 19:53 Par Eric Normand, France Bleu Orléans

La piscine du palais des sports d'Orléans est fermée au moins jusqu'au 20 octobre. A cause de la présence de la légionelle, de nombreux clubs sportifs sont impactés. Les douches dans tous les vestiaires sont inutilisables. Un traitement chimique a commencé.

De nombreux clubs sont impactés par la présence de légionelle au palais des sports d'Orléans
De nombreux clubs sont impactés par la présence de légionelle au palais des sports d'Orléans © Maxppp - Philippe Turpin

Orléans, France

La piscine du palais des sports d'Orléans se retrouvent encore fermée. Elle le restera au moins jusqu'au samedi 20 octobre. Mais ce ne sont pas que les usagers de la piscine qui sont gênés par la présence de la légionelle. De nombreuses associations sportives le sont également. Jusqu'à nouvel ordre, tous les points d'eau dans les vestiaires du palais du sport sont inutilisables. Cela concerne le circuit d'eau chaude. Après l'entraînement, les licenciés ne peuvent pas prendre de douche. Le complexe réunit 13 salles de sport et il accueille de nombreux clubs, comme le tennis de table, le tir, la boxe, la musculation, la danse, le karaté, la lutte ou encore le judo. 

Traitement en cours

Le problème est récurrent. Entre la vidange et les problèmes de légionelle, la piscine du palais des sports a déjà été fermée une bonne partie de l'été. Et cette fois encore, un taux anormalement élevé a été détecté dans le réseau d'eau chaude. Pour en venir à bout, plusieurs traitements par choc thermique avaient été effectués les fois précédentes. Mais la bactérie est coriace, elle réapparaît et cette fois, le traitement habituel n'a pas suffi. La mairie d'Orléans tente un traitement chimique pour éradiquer le problème. Il a été prodigué ce jeudi 4 octobre. Les prélèvements de l'agence régionale de santé peuvent maintenant avoir lieu avec des résultats dans 10 jours. En parallèle, les services techniques vont effectuer une "chloration en continu" sur l'ensemble du circuit d'eau chaude pour venir à bout de cette satanée légionelle. Mais de toute façon, "le problème est complexe à résoudre, en raison de la vétusté des bâtiments" nous expliquait Soufiane Sankhon, l'adjoint chargé des sports, "les systèmes de gestion ne datent pas de la dernière technologie, le palais des sports a été construit dans les années 60. Tout ira mieux quand le complexe aqualudique sera construit." 

Les événements sportifs sont maintenus

Le match de basket de ce vendredi soir en Leaders Cup de Pro B entre Orléans et Blois est maintenu. Les vestiaires de l'Orléans Loiret Basket et de l'équipe visiteuse ont été équipés de nouveaux pommeaux de douche, des pommeaux anti-légionelle. Et il n'y aura pas de problèmes non plus pour le championnat du monde de boxe la semaine prochaine, le jeudi 11 octobre. Pour le public présent dans les tribunes, qu'il soit rassuré ! On peut se laver les mains, boire l'eau du robinet ou tout simplement tirer la chasse d'eau des toilettes. C'est dans le circuit d'eau chaude que la bactérie se développe. "Il n'y a donc aucun danger," explique la mairie. Reste que dans les autres vestiaires du complexe sportif, on ne se douche plus et les clubs s'adaptent !

Le club de natation, le plus impacté

Le palais des sports accueille de nombreux clubs. Malgré tout, le club le plus handicapé, c'est bien l'A.O.N, l'Alliance Orléans Natation. Du fait de la rénovation de la piscine de la source, c'est un coup dur de plus pour les 800 adhérents du club. "Mais on s'adapte," explique le président Loïc Roemelin, "il est certain que c'est une période compliquée pour nous dans la mesure où le complexe nautique de la Source est déjà fermé pour rénovation. La majorité de nos actions a été transférée au palais des sports, et là il ferme ! Il ne reste plus à la piscine éphémère de la Source qu'une centaine de pratiquants, essentiellement ceux qui font de la compétition et quelques groupes adultes. Ce sont 600 à 700 personnes qui sont au normalement au palais des sports et qui de ce fait ne peuvent plus se mettre à l'eau. De toute façon, c'est une année difficile d'un point de vue budgétaire, c'est un cap compliqué à passer. Mais si le nouveau complexe de la Source est livré dans les temps, c'est à dire en septembre, cela devrait aller."  

Le protocole de l'Agence régionale de santé réclame un délai de dix jours avant que les résultats ne soient définitivement validés.