Société

22 projets architecturaux pour "réinventer Paris"

Par Martine Bréson et Rémi Brancato, France Bleu Paris et France Bleu mercredi 3 février 2016 à 18:58

"Mille arbres"
"Mille arbres" - ©DR

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a dévoilé mercredi les 22 projets retenus pour Réinventer Paris", le concours d'architecture lancé par la ville en 2014. Les projets font la part belle à l'innovation, notamment écologique.

Les 22 projets retenus pour "réinventer Paris" ont été présentés mercredi matin par Anne Hidalgo, la maire de Paris, au Pavillon de l'Arsenal, dans le 4e arrondissement. Depuis le lancement du concours en novembre 2014, 815 propositions ont été déposées. Les participants devaient dessiner le Paris du futur en proposant des projets urbains innovants.  Au cours de l'été 2015, 75 finalistes avaient été sélectionnés. Un jury les a départagés en janvier 2016 et finalement 22 projets ont été retenus.

Tous mettent en avant une démarche écologique et une multiplicité des fonctionnalités dans les bâtiments. L'un des plus marquants, c'est le projet "Mille arbres", qui va proposer un bâtiment de 7 étages au dessus du périphérique, près de la Porte Maillot, avec une véritable forêt plantée en pleine ville. Pour l'un des porteurs du projet, Philippe Journo, PDG de la Compagnie de Phalsbourg, "à l'époque où les hommes veulent construire des tours de 1000 mètres il faut oser dire qu'on fait un pont entre Paris et le Grand Paris en plantant 1000 arbres".

Tous les projets sont à retrouver ci dessous et sur le site du concours "Réinventer Paris" : www.reinventer.paris

Les projets pour "réinventer Paris"

  • Dans le IVe arrondissement

"Collectif Coulanges" : un ancien hôtel particulier va se transformer en centre culturel tourné vers la mode et le design. Il sera administré par lEcole supérieure des arts appliqués et WeWork, leader mondial du coworking.

"Mixité Capitale" : le hall d'une tour abritera un grand marché alimentaire et un bar panoramique. Sont également prévu dans la tour des commerces, une piscine , une salle de sport, une crèche ou encore une auberge de jeunesse. Il y aura aussi des espaces liés à l'agriculture urbaine.

  • Dans le Ve arrondissement

"Le Philantro-Lab" : ce bâtiment qui date de 1475 et qui est en partie classé aux Monuments historiques va être transformé en incubateur.

Le philantro-Lab - Aucun(e)
Le philantro-Lab - Agence Perrot et Richard
  • Dans le XIe arrondissement

"Etoile Voltaire" :  sur le site qui éberge aujourd'hui le collectif d'artistes "La Générale" plusieurs salles de cinéma seront implantées dans un cadre végétal.

  • Dans le XIIIe arrondissement

"Le Relais Italie" : un ancien conservatoire des années 80 va accueillir sur six étages une résidence étudiante, un espace de coworking, un café-restaurant, une conciergerie, un auditorium, un espace associatif et une terrasse végétale suspendue.

"Edison Lite" : un immeuble de logements devrait sortir de terre. Il sera végétalisé, il aura des espaces de vie partagés, un toit potager et une cuisine ouverte.

"Italik" : un ensemble de 7.000 m2 en partie en bois dont le toit sera végétalisé accueillera des enseignes innovantes et écologiques.

"Réalimenter Masséna" : l'ancienne gare deviendra un espace public dédié à l'alimentaire. Il sera ouvert à des chefs, des chercheurs, des spécialistes de l'agriculture et de l'alimentation.

"Réalimenter Masséna"  - Aucun(e)
"Réalimenter Masséna" - DGT Architects

"In Vivo" : le projet propose trois bâtiments végétalisés, près de la bibliothèque nationale de France, dans le 13e arrondissement. L'un d'eux propose notamment de cultiver des "micro algues" dans le double vitrage. Une culture qui permettra ensuite de revendre le produit pour fabriquer, entre autres, des médicaments. Anouk Legendre, l'une des architectes de l'agence "X-tu" défend "le capteur solaire de demain" et le "premier bâtiment de logement à culture de microalgues".  Un projet totalement innovant, au brevet 100% français développé entre autres avec le CNRS. 

Anouk Legendre, architecte du projet défend la culture des "micro algues"

"In Vivo", Paris rive gauche - Aucun(e)
"In Vivo", Paris rive gauche - (c) Xtu Architectes

"Node" : Une résille métallique très fine surmontera un projet végétal avec une plateforme de logistique urbaine et un funérarium.

  • Dans le XVe arrondissement

"Bains-douche §Co" : d'anciens bains-douches des années 30 vont être rénovés. Une partie sera consacrée au coworking. Le batiment neuf qui sera construit sera dédié à la colocation étudiante. La façade sera végétale.

  • Dans le XVIIe arrondissement

"Stream Building" : cet immeuble du futur en bois accueillera des bureaux et des espaces utilisables à la demande. Sur le toit il y aura un potager. Les fruits, légumes et fleurs seront vendus , transformés et cuisinés sur place.

"Mille arbres" : cette sorte de "navire" remplacera la gare routière des bus qui relient l'aéroport de Beauvais. Un immeuble aux bureaux panoramiques sera construit au milieu d'un parc qui va passer au-dessus du Périphérique. Il comprendra 7 étages et s'élevera à 37 mètres au dessus du périphérique, avec notamment une rue bordée de restaurants qui sera dessinée par le designer Philippe Starck.

"Pichet NLA" :  trois bâtiments imaginés comme une suite de "jardins habités" accueilleront 66 logements dont 22 logements sociaux avec un rez-de-chaussée consacré aux activités.

"Pichet NLA" - Aucun(e)
"Pichet NLA" - Nicolas Laisné Associés, Bassinet et Turquin

"Noc 42" : c'est un ensemble de 244 logements avec terrasses partagées et potagers.

"La Ville multi-strate" à Ternes-Villiers : la structure qui enjambe le Périphérique entre deux ponts, à côté de la chapelle Notre-Dame-de-la-Compassion accueillera une tour de logements, de bureaux et de commerces.

  • Dans le XVIIIe arrondissement

"Tranches de vie" : un bâtiment enclavé rue Ordener sera équipé d'une serre et d'un jardin-haut. Il recevra une crèqhe et des logements.

  • Dans le XIXe arrondissement

"La Ferme du rail" : une parcelle accueillera une activité maraichère. Ce travail permettra l'insertion de personnes précarisées.

"L'Ilot fertile" : Un quartier entier va être créé sur le site actuel de la Section Technique du Génie Civil et des Aménagements intérieurs qui va déménager. Ce quartier "zéro carbone" va comprendre plusieurs bâtiments et un grand jardin.

  • Dans le XXe arrondissement

"L'Auberge Buzenval" : une auberge avec 142 lits va sortir de terre. Elle comprendra un espace modulable pour le coworking ou des répétition de groupe de musique. Le toit-terrasse sera ouvert aux résidents et aux touristes. 

"La Fabrique de la danse" : un bâtiment qui ne correspond plus aux normes sera transformé en centre de danse moderne et écologique.

"La Serre habitée" : un bâtiment en bois avec une serre sur le toit sera proposé à 24 étudiants en architecture qui vont y habiter et seront chargé de fignoler l'édifice.

22 projets originaux ont été sélectionnés. Reportage de Rémi Brancato