Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les 450 animaux du refuge SPA de Poitiers rêvent d'une famille, mais gare aux adoptions "coups de coeur à Noël

-
Par , France Bleu Poitou

Les fêtes de fin d'année, période d'effervescence au refuge SPA de Poitiers. Le Secours et protection des animaux accueille plus de 450 animaux en attente d'adoption, mais pas question de céder aux coups de coeur de Noël. "Un animal n'est pas un jouet !", rappelle l'association poitevine.

Caroline Langlois, responsable du refuge SPA de Poitiers (à gauche) et une adoptante de l'association avec ses deux chiens, dont l'un est aveugle
Caroline Langlois, responsable du refuge SPA de Poitiers (à gauche) et une adoptante de l'association avec ses deux chiens, dont l'un est aveugle © Radio France - Isabelle Rivière

En cette période de fin d'année, le SPA de Poitiers, le secours et protection des animaux, se prémunit contre les coups de coeur de Noël. "Un animal n'est ni un produit ni un jouet !" Avant les fêtes, Le ministre de l'agriculture Julien Denormandie avait déjà dévoilé son plan contre les abandons d'animaux en France, et cela passe par une prise de conscience nécessaire. 

Le cadeau qu'on retrouve en bord de route

Au SPA de Poitiers, on réalise trop souvent que les chiots qu'on trouve au pied du sapin en décembre, on les retrouve six mois plus tard abandonnéssur le bord de la RN10 ou de l'A10. Les salariés et bénévoles se montrent donc très fermes vis à vis des demandes de Noël. 

Pas d'adoptions coups de coeur ou coups de têtes qui risquent de virer à l'abandon par la suite, explique Caroline langlois l'une des responsables. 

Pour autant, le refuge pictave se heurte à un principe de réalité : certes, pendant le confinement, il y a eu moins d'abandons, mais aussi moins d'adoptions. Le SPA de Poitiers se retrouve donc avec plus de 450 animaux sur les bras : une centaine de chiens, 350 chats et aussi des NAC, nouveaux animaux de compagnie, type rats, gerbilles, etc. Et pour toutes ces créatures, il faut trouver des familles. Le refuge recherche bien sûr des familles adoptantes, mais aussi des familles d'accueil temporaire.

Besoin de bras et de dons

L'association quant à elle recherche également des bénévoles et accepte nourriture, jeux et toutes sortes de matériel pour les animaux. De même, le confinement a entraîné une baisse des dons financiers. Or le SPA est en déficit et aura besoin de la générosité des amoureux des bêtes. Un appel a été lancé sur la plateforme internet Helloasso. Mais il est également possible d'envoyer des chèques ou de faire des virements. 

Des travaux nécessaires

Sans compter quele secours poitevin aux animaux va devoirréaliser des travaux en 2021 : il faut agrandir les boxes, les sécuriser, installer des zones de soins. Le projet est en cours d'élaboration. Mais là aussi, il faudra des sous et des bras : l'association recherche par exemple des artisans qui accepteraient de travailler bénévolement sur une partie des travaux de manière à faire baisser le montant total de la facture estimée pour l'instant à environ 50.000 euros. 

Après les fêtes de fin d'année, le refuge SPA de Poitiers prévoit de lancer des travaux pour rénover les boxes d'accueil des animaux
Après les fêtes de fin d'année, le refuge SPA de Poitiers prévoit de lancer des travaux pour rénover les boxes d'accueil des animaux © Radio France - Isabelle Rivière
Choix de la station

À venir dansDanssecondess