Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Aquarius : les 58 migrants ont débarqué à Malte

dimanche 30 septembre 2018 à 17:31 Par Isabelle Lassalle, France Bleu

Les 58 migrants de l'Aquarius ont été pris en charge par un bateau de l'armée maltaise et sont arrivés dans le port de La Valette ce dimanche. Le navire humanitaire attendait depuis près d'une semaine en méditerranée.

Les migrants débarquent du bateau de patrouille des Forces armées maltaises.
Les migrants débarquent du bateau de patrouille des Forces armées maltaises. © Maxppp -

Sauvés au large de la Libye par le navire humanitaire Aquarius, les 58 migrants ont débarqué dimanche dans le port de La Valette. Depuis près d'une semaine, le bateau attendait au large de la petite île méditerranéenne. Principalement d'origine libyenne, les migrants devaient débarquer un peu plus tard dans la journée. Dans la matinée, ils ont d'abord été transférés sur un navire des garde-côtes libyens depuis l'Aquarius, qui lui est resté dans les eaux internationales au large de Malte.

Une fois débarqués et les contrôles sanitaires et légaux effectués, ces 58 personnes, dont 17 femmes et 18 mineurs, seront ensuite conduites vers différents pays européen comme le prévoit l'accord européen conclu mardi. La France accueillera 18 migrants, l'Allemagne et l'Espagne 15 chacune et le Portugal 10.

Son pavillon retiré par le Panama, l'Aquarius avait choisi de rester dans les eaux internationales pour ne pas se retrouver dans une situation d'illégalité une fois dans les eaux maltaises, avec le risque d'être saisi.