Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : France Bleu partenaire des Restos du Cœur

Les 600 bénévoles des Restos du Cœur du Gard mobilisés pour la 34e campagne d'hiver

lundi 26 novembre 2018 à 20:26 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère

La 34e campagne d'hiver des Restos du Cœur démarre ce mardi. Dans le Gard, plus de 600 bénévoles sont mobilisés pour être présents à l'ouverture des 16 centres de distribution du département.

Une partie des bénévoles
Une partie des bénévoles © Radio France - Sylvie Duchesne

Gard, France

Le constat reste le même chaque année. Le nombre de bénéficiaires augmente dans le Gard, 5e département le plus pauvre de France. 10% de personnes supplémentaires pour la dernière campagne d'été. L'autre constat, c'est aussi que les pauvres sont de plus en plus pauvres. 

"On a affaire à des familles de plus en plus pauvres. Ce sont celles qui sont en dessous du seuil de pauvreté. On constate que le "reste à vivre" pour ces gens-là diminue. En raison de la diminution des aides sociales et de la progression des charges."

Bernard Bourely, président des Restos du cœur dans le Gard

Principaux bénéficiaires des Restos dans le Gard : les familles monoparentales. Mais de plus en plus de publics sont concernés : les travailleurs pauvres et les étudiants notamment.  

Moins de centres de distribution dans le sud du Gard

Au total, ce sont plus d'1,3 million de repas qui seront distribués dans le Gard cette année encore. Le président des Restos du Gard regrettent que les 16 centres de distribution soient tous concentrés au nord du département. 

"Nous sommes à la recherche d'implantations à Vauvert, Sommières ou Le Grau-du-Roi. Encore faudrait-il que les édiles locaux nous acceptent facilement. Il n'est sans doute pas porteur pour un responsable politique, de quelque couleur qu'il soit, d'afficher que dans sa commune il y ait autant de pauvres."

"Difficile d'afficher des pauvres dans certaines communes"

Une vente aux enchères de vins pour financer l'achat d'un camion réfrigérant

Pour aller à la rencontre des populations concernées dans ces secteurs, les Restos du Cœur organisent une vente aux enchères de vins de prestige le 6 décembre à Nîmes pour trouver des fonds. Ils serviront à acheter un camion réfrigérant itinérant.