Infos

Les 80 ans de la base aérienne de Bricy en direct ce mercredi soir sur France Bleu Orléans

Par Stéphane Barbereau, France Bleu Orléans mardi 6 septembre 2016 à 22:53

A gauche, un pilote d'A400M s'apprête à monter à bord de son appareil
A gauche, un pilote d'A400M s'apprête à monter à bord de son appareil © Radio France - Stéphane Barbereau

La base aérienne de Bricy fête ce mercredi son 80ème anniversaire lors d'une cérémonie qui réunira anciens et actuels soldats. France Bleu Orléans vous fera vivre cet événement à partir de 17h dans le "5 à 7" de Rodolphe Louvet avec témoignages et reportages.

La base aérienne de Bricy est l'une des 5 plus importantes de l'armée de l'air en France (plus de 2 600 hommes aujourd'hui). Elle est aussi l'une des plus anciennes avec une histoire mouvementée que France Bleu vous racontera ce mercredi soir. Vous entendrez également les témoignages des pilotes, des mécaniciens, des parachutistes actuels et anciens.

le CASV, une unité très pointue de l'armée de l'air

A 18h45, vivez un saut en parachute, comme si vous étiez, grâce à notre reporter qui aura sauté en tandem avec des hommes du CASV, le Centre Air Saut en Vol.

Ce vaste hangar du CASV sert à sécher les parachutes une fois le saut effectué - Radio France
Ce vaste hangar du CASV sert à sécher les parachutes une fois le saut effectué © Radio France - Stéphane Barbereau

Cette unité est très pointue. Elle est chargée de la formation des parachutistes, de préparer tous les sauts de l'armée de l'Air en France et sur les opérations extérieures. Elle compte en tout une centaine d'hommes dont certains sont chargés de tâches plus étonnantes : plier les parachutes, les reconditionner pour un futur saut, réparer aussi à la machine à coudre les voiles défectueuses.

400 soldats supplémentaires à Bricy en 2020

Jusqu'en 2020, c'est une centaine d'hommes qui va venir grossir les rangs de la base chaque année. Il y a deux raisons à cela : une réorganisation de la répartition, en France, des commandos parachutistes de l'air et puis l'arrivée d'un nouvel avion de transports à Bricy, fin 2017 (le Hercule C130-J).

Concernant les commando parachutistes, Bricy va surtout accueillir une unité spécialisée basée jusque-là à Dijon : le CPA 20 (Commando Parachutistes de l'Air 20). Ce sont des hommes qui arrivent en premier sur un théâtre d'opération : ils sont chargés de baliser le sol, d'illuminer les lieux d'atterrissage pour les parachutistes ou de permettre de cibler les frappes aériennes des chasseurs.

L'entrée de l'escadron "Poitou", chargé de transporter les forces spéciales du CPA 10 - Radio France
L'entrée de l'escadron "Poitou", chargé de transporter les forces spéciales du CPA 10 © Radio France - Stéphane Barbereau

Dans le cadre de la lutte anti-terroriste, on va recruter également davantage de forces spéciales, ce qui concerne le CPA10. On estime aujourd'hui qu'ils sont 300, à Bricy. La France compte au total 3 000 membres des forces spéciales, ils seront 1 000 de plus d'ici 3 ans. Ces soldats interviennent notamment, en Afrique, contre des groupes djihadistes.

Un nouvel avion à Bricy : le Hercule C 130-J

Enfin, Bricy va recevoir encore un nouvel avion, 4 ans après l'A400M. Il s'agit du Hercule C 130-J qui sera stationné sur la base orléanaise à partir de la fin 2017. La France en a acheté 4 exemplaires au constructeur américain Lockheed Martin. Le C130-J est un avion tactique. Il est destiné aux opérations de largage d'hommes, notamment les missions les plus secrètes des forces spéciales. Des missions que ne sait toujours pas faire l'A400M et que ne pourra bientôt plus faire le vieux Transall qui arrive en fin de vie.

Des Hercule C-130 sur le tarmac de Bricy. Ils sont arrivés dans les années 80 dans l'armée de l'Air - Radio France
Des Hercule C-130 sur le tarmac de Bricy. Ils sont arrivés dans les années 80 dans l'armée de l'Air © Radio France - Stéphane Barbereau

Davantage de commandos, ça veut dire davantage de jeeps, de blindés pour les transporter et donc plus d'hommes, en amont, pour entretenir ce matériel. Autant de raisons qui expliquent pourquoi Bricy comptera 400 soldats supplémentaires en 2020, ce qui en fera l'une des cinq plus importantes bases aériennes de France.

Partager sur :