Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les 80 km/h expliqués aux automobilistes du Loiret à Chevilly

vendredi 29 juin 2018 à 18:40 Par Anne Oger, France Bleu Orléans

Cette année les premiers contrôles de départ en vacances sur les routes du Loiret ont un truc en plus : outre les mesures du taux d'alcoolémie ou de la présence de stupéfiants, les gendarmes expliquent la loi des 80 km/h dès le 1er juillet. Reportage sur la RD 2020 à Chevilly, au nord d'Orléans

Les gendarmes du Loiret distribueront des flyers tout l'été
Les gendarmes du Loiret distribueront des flyers tout l'été © Radio France - Anne Oger

Chevilly, Chevilly, Loiret, France

Isabelle et sa famille sont belges, ils habitent près de Charleroi et viennent passer deux semaines de vacances en France. La réduction de la vitesse autorisée à 80 km/h sur les routes départementales de France, ils la connaissent déjà : "c'est passé au journal parlé, alors on sait... Et on sait aussi pourquoi on sera contents de retourner en Belgique". Là-bas c'est encore "nonante" sur les petites routes. Mais Isabelle sait que dès dimanche 1er juillet elle devra être vigilante.

Moi j'ai été pompier pendant trente ans, j'en ai vu des accidents, alors je pense que ça n'est pas une mauvaise chose

Cette mesure, elle n'écoute pas Jacques Simard, un habitant d'Artenay, qui connaît par coeur cette départementale 2020 : "on savait qu'elle serait concernée, mais moi vous savez j'ai été pompier pendant 30 ans, j'ai vu beaucoup d'accidents, et je pense que ça n'est pas une mauvaise chose. On va peut-être perdre un peu de temps mais c'est pas grave, on a tout notre temps, nous"... 

90 km/h au nord, 80 sur une voie au sud de Chevilly

Cette départementale 2020 à Chevilly, c'est un bon exemple des subtilités de la réforme : au nord de la commune, la route est à deux fois deux voies, elle restera à 90 km/h. Au sud, elle est à deux voies dans un sens de circulation, à une voie dans l'autre, sur celle-ci la vitesse sera réduite à 80 km/h. Pas toujours facile de s'y retrouver. Pour Nathalie Costenoble, la secrétaire générale adjointe de la préfecture du Loiret, "le plus simple c'est de se référer aux panneaux qui sont installés au bord des routes. L'idée globale c'est que là où il n'y a pas de tronçons de dépassement, la route est plus dangereuse, donc on limite la vitesse"

On ne va pas attendre les automobilistes dès dimanche 1er juillet pour les verbaliser, on entre dans une phase de pédagogie

Pendant tout l'été les gendarmes du Loiret vont maintenir leurs contrôles habituels, notamment à la veille et pendant les grands départs en vacances. Et ils prolongeront leurs opérations de pédagogie, à travers la distribution de flyers, sur les axes concernés par la réduction de la vitesse. "Nous n'allons pas attendre les automobilistes à partir du 1er juillet pour leur dire qu'ils circulaient à 90 km/h au lieu de 80, il y a toute une phase de pédagogie" explique le colonel Pascal Martel, le commandant de l'Escadron de Sécurité Routière du Loiret. Mais les radars automatiques, eux, seront réglés dès dimanche à minuit, pour flasher ceux qui rouleraient encore à 90.