Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les neuf communes au cœur du futur parc naturel régional du Ventoux resteront décisionnaires assure la Région

mardi 27 novembre 2018 à 14:59 Par Daniel Morin, France Bleu Vaucluse

Au lendemain d'une nouvelle charge des opposants à la création du futur parc naturel régional du mont Ventoux, la Région tente de calmer le jeu. Elle assure que les neuf communes situées au cœur du massif resteront décisionnaires et que rien ne se fera contre elles.

Le sommet du Mont Ventoux en Vaucluse, juin 2014
Le sommet du Mont Ventoux en Vaucluse, juin 2014 © Stéphane Milhomme - Radio France

Mont Ventoux, Brantes, France

"Mensonge délibéré, marché de dupes, passage en force" : les opposants à la création d'un parc naturel régional dans le Ventoux ne retenaient pas leurs critiques lundi matin en maire de Malaucène où l'association "Mon Ventoux libre sans parc" tenait une conférence de presse. Ils menaçaient clairement de voter contre le parc (le vote des communes interviendra en début d'été 2019) si la question, très épineuse de la gouvernance de la structure, n'était pas réglée... à leur avantage. Ces neuf communes directement concernées par le projet entendent bien garder la main sur les grandes décisions à venir.

"Rien ne se fera sans leurs avis" a aussitôt répondu la Région par la voie de Jacqueline Bouyac la conseillère régionale en charge du projet de parc. Le président de la Région Renaud Muselier a confirmé que les engagements pris seront tenus : "les voix de ces 9 communes pèseront à hauteur de 20.3% ce qui correspond au même nombre de voix que les 30 autres communes. La Région s'est engagée à suivre leur vote, ce qui leur permettra d'être majoritaire avec un nombre de voix supérieur à 50%."  Le président de la Région a en revanche écarté d'une main la proposition des élus en colère qui réclamaient l'organisation d'un référendum auprès des habitants "la consultation par référendum n'est absolument pas à l'ordre du jour" nous a confirmé Renaud Muselier.   

Jacqueline Bouyac l'élue régionale en charge des parcs : "l'avis des 9 maires sera systématique suivi"

Jacqueline Bouyac l'élue régionale en charge des parcs : "les maires élus parlent au nom de leurs habitants"