Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les abandons d'animaux sont en hausse cet été

lundi 17 août 2015 à 15:46 - Mis à jour le lundi 17 août 2015 à 17:00 Par Samanta E. Eyoum, France Bleu

Ce lundi, la SPA a déploré une progression dans l'abandon des animaux de compagnie, notamment des chats. On compte au mois de juillet 22% d'abandon en plus qu'à la même période l'été dernier. Un appel urgence adoption a d'ailleurs été lancé.

1624 chats abandonnés entre le 1er et le 31 juillet.
1624 chats abandonnés entre le 1er et le 31 juillet. © maxPPP

Ce lundi, la SPA déplore la hausse du taux d'abandon d'animaux de compagnie. On compte en effet cette année 2.623 animaux abandonnés entre le 1er juillet et le 31 juillet, 999 chiens et 1.624 chats. Cela représente 22% de plus qu'à la même période l'été dernier (898 chiens et 1.255 chats).

"On note une vraie progression de l'abandon des chats, presque 400 de plus qu'en 2014. L'abandon massif des chats cette année concerne essentiellement des chatons, ce qui tend à nous indiquer qu'ils proviennent d'animaux non stérilisés, errants ou non"

  • Responsable SPA, auprès de l'AFP

 Seulement 4.603 animaux avaient trouvé un nouveau maître en juillet. La SPA remarque que les adoptions se font rares en juin et juillet. Elles s'intensifient aux alentours du 15 août, correspondant au retour des vacanciers.

Un appel d'urgence a été lancé

Face à cette situation, la SPA n'a pas attendu la reprise et a préféré lancer un appel urgence adoption le 27 juillet. Cet appel semble avoir été efficace, puisqu'une augmentation des adoptions a été enregistrée depuis.

La SPA explique que les raisons les plus évoquées par les propriétaires qui abandonnent leurs animaux tournent autour des problématiques d'allergies,de déménagement, de séparationou encore de départ en maison de retraite. Leurs situations financières est aussi très souvent soulignée.

Une proposition de loi du député "Les Républicains" (LR) Frédéric Lefebvre a par ailleurs été déposée fin juillet dernier. Celle-ci prévoyait de durcir les sanctions contre les propriétaires coupables d'abandon. Tandis qu'aujourd'hui le délit est sanctionné par une peine pouvant aller jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende, l'élu veut porter la peine à trois ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende.