Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les achats de cigarettes bientôt limités pour les Français allant en Belgique

-
Par , France Bleu Nord

L'Assemblée nationale a adopté ce mercredi un amendement visant à réduire les quantités de cigarettes achetables en-dehors de la France et notamment en Belgique. Désormais, les fumeurs transfrontaliers ne pourront plus ramener jusqu'à 4 cartouches ou un kilo de tabac.

Les frontaliers ne pourront plus ramener autant de cigarettes qu'avant.
Les frontaliers ne pourront plus ramener autant de cigarettes qu'avant. © Radio France - Aurélien Accart

Les buralistes du Nord se réjouissent. Les fumeurs ne pourront bientôt plus ramener 4 cartouches de cigarettes ou un kilo de tabac lorsqu'ils iront faire le plein en Belgique. Les quantités se limitant désormais à une cartouche ou 250 grammes. Amendement voté ce mercredi par l'Assemblée nationale suite à une demande insistance des professionnels frontaliers du tabac. "On est remonté au plus haut niveau de l'Etat et on a sollicité tous les députés que l'on pouvait", commente Patrick Falewee, président de la fédération des débitants de tabac du Nord.

+40%, puis plus rien

Si les buralistes se sont tant tournés vers le Parlement, c'est que le déconfinement a fait mal aux affaires, notamment dans les secteurs frontaliers. Lorsqu'il n'était plus possible de passer en Belgique, les ventes ont augmenté de 40% sur tout le département. Mais une fois les barrières levées, "tout est redevenu comme avant le 15 mars. Et donc qui dit manque à gagner pour nous dit moins de recettes fiscales pour l'Etat." C'est donc ce levier qui a été activé pour convaincre les députés d'encourager les Français à faire leurs emplettes dans l'Hexagone.

Pas de quoi en revanche revenir à des résultats similaires aux 40% constatés de mars à juin selon Patrick Falewee. Mais il souhaiterait toutefois faire adopter d'autres mesures pour tenter de s'en approcher. Parmi elles, on retrouve notamment un gel fiscal pour s'uniformiser avec d'autres pays européens ou encore le maintien d'un contrat d'avenir avec le passage des buralistes en "commerçants d'utilité locale". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess