Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les acteurs de la protection de l'enfance réunis au MMArena au Mans

-
Par , France Bleu Maine

Les éducateurs spécialisés, les assistances sociales, ou encore les familles d'accueil étaient réunis pour une journée d'ateliers et de forum au MMArena. En Sarthe, 1.800 personnes travaillent pour la protection de l'enfance.

Le nombre d'enfants victime de maltraitance a augmenté en Sarthe
Le nombre d'enfants victime de maltraitance a augmenté en Sarthe © Maxppp - Arnaud Dumontier

Le Mans, France

Les responsables des différentes structures et associations de la protection de l'enfance de la Sarthe étaient réunis ce mardi au MMAréna. Une journée organisée par le département sous forme d'ateliers et de forum. L'occasion d'échanger les savoir-faire et les expériences des uns et des autres notamment sur le suivi des familles et le placement des enfants. En Sarthe, les chiffres augmentent : 1.000 enfants étaient suivis en 2010 dans le département. On en compte aujourd'hui 1.300.

Échange de bonnes pratiques

"C'est toujours utile de rencontrer des collègues" souligne Fabienne Tallé, éducatrice spécialisée qui accompagne les enfants lors de visites avec leurs parents. "Rien que sur la réglementation, on apprend toujours des choses supplémentaires. Et puis, c'est un plus, on se rend compte aussi que l'on n'est pas isolé."

"Après dix-sept ans d'activité, les situations ne se sont pas améliorées, au contraire. En plus des violences physiques, on se retrouve face à _des pathologies mentales_. On voit aussi parfois qu'il y a eu de nombreuses tentatives pour maintenir le ou les enfants à la maison et que ça n'a pas marché. Et dans ce type de situation, c'est souvent difficile. Il faut faire face aux parents à qui on a enlevé leurs gosses".

Le nombre d'enfants victime de maltraitance en Sarthe est passé de 1.000 en 2010 à 1.300 en 2018 - Maxppp
Le nombre d'enfants victime de maltraitance en Sarthe est passé de 1.000 en 2010 à 1.300 en 2018 © Maxppp - Laurent Hamels

"On n'est plus jamais étonné !"

La semaine dernière, un enfant de trois ans se promenait tout nu et seul dans la rue au Mans quartier Vauguyon. C'est une voisine qui a repéré l'enfant qui a appelé la police. D'après ses déclarations, la mère, une jeune femme de vingt ans, était partie faire des courses. Les trois autres enfants dont elle s'occupe ont été examinés par un médecin. La jeune femme fait l'objet d'une procédure contre elle pour délaissement de mineur.

Et ce type de situation ne surprend pas vraiment Corinne Cabannes, conseillère à la direction de l'enfance et famille au département :  "Quand on travaille à la protection de l'enfance, à un moment donné on ne s'étonne plus de rien. Sur des choses que tout un chacun peut trouver exceptionnel, en fait, nous, on se rend compte que tout peut arriver. Souvent, il s'agit de concours de circonstances. C'est aussi une évolution de la société, les parents qui avant étaient soutenus par les grands-parents ne le sont plus aujourd'hui. On trouve aussi de plus en plus de personnes isolées et très précaires ce qui accentue les fragilités. On doit faire face régulièrement à de la négligence et parfois de la maltraitance".