Société

Les actions des éleveurs commencent dès ce matin dans l'Eure et en Seine-Maritime

Par Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu mercredi 27 janvier 2016 à 7:51

Les éleveurs normands en colère
Les éleveurs normands en colère © Maxppp

Les agriculteurs de Seine-Maritime et de l'Eure se joignent à la grogne de leurs collègues bretons. Des actions sont prévues sur les routes notamment dès ce mercredi matin dans l'Eure. La Seine-Maritime prend le relais dans l'après-midi. Détail des opérations annoncées.

De premières actions des éleveurs en colère contre les cours du porc, du lait et de la viande bovine sont prévues ce mercredi matin à partir de 10 heures dans l'Eure.

Les sous-préfectures prises pour cible

Les sous-préfectures de Bernay et des Andelys sont visées, les éleveurs veulent les bloquer administrativement. Pourquoi ces sous-préfectures ? parce qu'elles représentent l'Etat et c'est l'Etat que nous visons disent-il et en particulier Stephane le Foll, le ministre de l'Agriculture.

Barrages filtrants

Deuxième temps : ce mercredi après midi cinq barrages filtrants seront installés à des ronds-points en Seine-Maritime. On sait juste qu'ils seront positionnés en zone rurale, es éleveurs vont inspecter les cargaisons des camions à la recherche de marchandises venue de l'étranger.

Des actions dans la nuit et un rassemblement à Rouen

Troisième temps, ce sera la nuit prochaine, en Seine-Maritime avec des actions menées dans des lieux symboliques comme les perceptions ou des grandes surfaces, ils devraient déverser des tas de fumier pour crier leur colère. Ensuite demain matin, vers 10 heures : des tracteurs des éleveurs seino-marins vont converger vers Rouen, direction la cité administrative rive gauche puis la préfecture rive droite ou les manifestants vont remettre leurs doléances à la préfète.

Partager sur :