Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les adeptes de "Pokemon Go" envahissent la Bretagne

mardi 19 juillet 2016 à 15:19 Par Céline Guétaz, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

C'est le phénomène du moment et la Bretagne n'y échappe pas ! Ils sont des milliers à télécharger l'application "Pokemon Go" et à chasser le petit personnage dans les rues, les parcs, et autres lieux publics.

Pokemon Go envahit la Bretagne
Pokemon Go envahit la Bretagne © Radio France

A Rennes, les joueurs ont rendez vous ce jour-là place de la République, à 15 heures. Théo, Fabien et les autres chasseurs sont faciles à reconnaitre, ils ont leurs téléphones à la main, avec bien souvent un câble qui sort du sac à dos: " je recharge la batterie parce que ça pompe beaucoup d'énergie" explique le jeune joueur. A côté de lui, Maéva, la seule fille du groupe, mais pas la moins motivée : " je m'y suis mise il y  a 6 jours, mais c'est trop addictif, pour jouer, tu sors dehors et c'est parti ".

L'application consiste à se lancer, de préférence dehors, à la recherche de créatures fantastiques cachées dans le monde réel : elles apparaissent en surimpression sur l’écran du smartphone. Le plus amusant est de participer à des chasses collectives. Le groupe de joueurs rennais se balade ainsi dans la ville, à la recherche des Pokemons. Avec leurs Pokéballs, les balles qui neutralisent les Pokémons, les joueurs sont sur le qui-vive " il y a deux Fantominus, je les ai eus ! " ou alors "Ah il est parti, il s'est échappé!"

Comme sur une console, avec l'application "Pokemon Go", il faut capturer les petits personnages. "A la différence du jeu sur console, là le personnage, c'est moi, et je me ballade dans les rues" explique Théo. Le jeune homme fait des kilomètres à pied avec ce nouveau jeu.

J'ai commencé le jeu hier et j'ai fait plus de 17kms à pied - un joueur

Des chasseurs rennais de Pokemon - Radio France
Des chasseurs rennais de Pokemon © Radio France - Nina Valette

Ces nouveaux joueurs, étudiant, barman, ou ingénieur jouent des heures et des heures : "on joue tant qu'il y a quelqu'un pour chasser le Pokemon".

L'application Pokemon Go est actuellement accessible via les serveurs australiens, et elle est gratuite. Elle devrait arriver en France de façon officielle dans les jours à venir.