Société

Les admissions post-bac à Reims : trafic régulé pour l' URCA

Par Sylvie Bassal, France Bleu Champagne-Ardenne lundi 17 juillet 2017 à 18:37 Mis à jour le mardi 18 juillet 2017 à 10:42

Post bac
Post bac

A l'université Reims-Champagne-Ardenne, les inscriptions des bacheliers ne posent pas trop de difficultés.

La filière la plus embouteillée était cette année encore celle de STAPS pour les métiers du sport. L' université a donc poussé les murs et pourra recevoir à la rentrée 469 étudiants primo-entrants en première année contre 420 l' an dernier. la capacité totale de cette première année est portée à 650 étudiants en tenant compte des redoublants. Tous les bacheliers qui avaient choisi STAPS Reims en premier choix ont été intégrés a précisé la direction de l'université rémoise. C'est en augmentant ces capacités d'accueil que l' URCA a pu éviter un tirage au sort des étudiants. Ceux qui avaient placé STAPS Reims en second choix ne sont pas retenus.

Du côté du gouvernement, une concertation a démarré ce lundi 17 juillet pour tenter de remettre le système à plat. L'objectif est d'obtenir un accord avant la fin octobre 2017. En France, 87 000 bacheliers se retrouvent sans affectation post-bac. La plateforme APB est un "énorme gâchis" a jugé la ministre de l' Enseignement supérieur Frédérique Vidal.