Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les adolescents européens consomment moins de tabac et d'alcool mais plus de cannabis

-
Par , France Bleu

Selon une grande étude, les adolescents consomment moins d'alcool et moins de tabac qu'il y a 20 ans en Europe. En revanche, ils consomment davantage de cannabis et une nouvelle addiction fait son apparition : les réseaux sociaux.

16% des jeunes de 15-16 ans interrogés déclarent avoir consommé du cannabis au moins une fois dans leur vie, contre 11% en 1995.
16% des jeunes de 15-16 ans interrogés déclarent avoir consommé du cannabis au moins une fois dans leur vie, contre 11% en 1995. © Maxppp - Britta Pedersen

Quelles sont les addictions des jeunes d'aujourd'hui ? Pour le savoir, une grande étude européenne vient d'être publiée, dans laquelle 100.000 ados de 15 à 16 ans ont été interrogés dans 35 pays européens, au cours de l'année 2019. Elle a ensuite été comparée avec la précédente étude, qui datait de 1995. 

Consommation d'alcool en baisse

Même si elle reste élevée, la consommation d'alcool chez les adolescents européens est en légère baisse : 88% des 15-16 ans ont déjà bu de l'alcool en 2019, contre 80% en 1995. 

En 2019, 35% des élèves européens et 34% des jeunes Français déclarent avoir consommé au moins cinq verres d’alcool en une seule soirée, au cours du dernier mois. Ceci étant dit, la pratique du "binge drinking", ces beuveries expresses qui consistent à boire beaucoup d'alcool en une seule soirée, tombe à son plus bas niveau depuis le début de cette étude, en 1995.

Les Français sont plus raisonnables que les jeunes Danois, les Allemands ou les Autrichiens qui sont plus de la moitié a avoir expérimenté cette pratique à l'âge de 16 ans.

Le tabac n'a plus la cote

Conséquence de l'augmentation des prix du tabac, des campagnes de prévention et des interdictions de fumer dans les endroits publics clos : en moyenne, en Europe, il y a aujourd'hui deux fois moins de fumeurs qu'il y a 25 ans, 10% des adolescents en 2019 contre 20% en 1995 fument quotidiennement. 

Une moyenne qui cache de fortes disparités selon les pays : l'Islande fait baisser la moyenne avec moins de 2% de jeunes fumeurs quotidiens, contre 12% chez les jeunes Français.

Détail curieux : parmi les jeunes qui expliquent n'avoir jamais fumé de tabac, 14% disent avoir utilisé une cigarette électronique dans le mois écoulé. Le vapotage concerne en grande majorité les garçons.

Une consommation de cannabis en hausse

16% des jeunes de 15 à 16 ans interrogés disent avoir consommé du cannabis au moins une fois dans leur vie, ils étaient seulement 11% en 1995. Les Italiens sont les plus gros consommateurs : 23% des ado y ont fumé du cannabis plus de 20 fois dans l'année. Et les Français sont juste derrière.  

6% des adolescents français ont aussi expérimenté une autre drogue illicite, en première lieu il s'agit de la cocaïne.

Six heures de réseaux sociaux par jour

Autre addiction à ne pas négliger : les réseaux sociaux. Les jeunes européens de 15 à 16 ans y passent en moyenne deux à trois heures par jour, les jours où ils sont à l'école, et six heures ou plus, les jours sans école.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess