Société

Les agences de voyages japonaises consacrent Riquewihr plus beau village de France

Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu mardi 19 janvier 2016 à 0:20

Centre-ville de Riquewihr
Centre-ville de Riquewihr © Maxppp

Une belle récompense pour la commune de Riquewihr, consacrée plus beau village de France par les agences de voyages japonaises. Elles sont tombées sous le charme des maisons à colombages, du vignoble et de l'accueil chaleureux made in Alsace. Une distinction bienvenue, qui fait plaisir.

Jungo Kikuma, le vice-président de JATA, l'association des agences de voyages japonaises qui a décerné le prix de plus beau village de France à Riquewihr , a tenu a faire le déplacement en personne, ce lundi en Alsace. Il a remis le prix à Daniel Klack, le maire de la commune. Jungo Kikuma a surtout apprécié " un village qui garde la tradition, il y a aussi les remparts, les vignobles. Sur le point de vue tourisme, Riquewihr a tous les éléments importants et c'est parfait." 

Daniel Klack, le maire de Riquewihr (à gauche) lors de la remise du prix - Radio France
Daniel Klack, le maire de Riquewihr (à gauche) lors de la remise du prix © Radio France - Guillaume Chhum

Une bonne pub pour Riquewihr

Avec ce prix, la commune, qui compte deux millions de visiteurs chaque année, veut booster le tourisme nippon, qui a été échaudé après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Les japonais ont boudé la France, il y a eu 50% de fréquentation en moins à Paris et 20% de moins en Alsace. Ce prix participe donc à la reconquête des touristes japonais. Les agences de voyages japonaises vont mettre donc en avant d'ici l'été, dans les salons et catalogues, la commune de Riquewihr. 

Reportage sur le déplacement de la délégation japonaise

Riquewihr sur le podium avec Saint-Cirq-Lapopie (Lot) 

Les 400 votants ont donc consacré Riquewihr et Saint-Cirq-Lapopie, dans le Lot, plus beaux villages de France. Ce qu'espèrent aussi les japonais, ce sont plus de constructions d'hôtels sur Riquewihr et Colmar. Selon Jungo Kikoma:" les voyageurs japonais se déplacent en groupes, une vingtaine ou une trentaine de personnes. A Colmar et Riquewihr, il n'y a pas assez d'hôtels pour les accueillir." 

Partager sur :